• Olivier Scars

BAJAN TOUR 2022 : VOYAGE À LA BARBADE AVEC PLANTATION

Dernière mise à jour : 17 avr.



Il y a plusieurs mois, lorsque Alexandre Mourigué de Maison Ferrand (Plantation, Cognac Ferrand, Citadelle Gin) m’appella pour me parler d’un projet, j’étais loin d’imaginer qu’il s’agirait d’un voyage à la BARBADE avec plusieurs autres blogueurs et amateurs des rhums de l’embouteilleur indépendant français.


J’ai eu le plaisir de découvrir cette île en 2018 et pour être tout à fait honnête, je n’aurais pas pensé pouvoir y retourner un jour.

C’est donc avec un immense plaisir que j’acceptai cette proposition, tout en gardant en tête que cela pourrait être reporté ou annulé à cause du Covid ou des aléas de la vie.


Vous retrouverez dans cet article ma visite du siège de Plantation, ainsi que ma participation à la sélection d'un Single Cask avec le groupe Facebook « Plantation Rum Addict ».



Le casting de ce projet était constitué de l’équipe du « Single Cast » et de certains administrateurs du groupe Facebook « Plantation Rum Addict ».

Que des gens que je connais et que j’apprécie, de quoi passer une excellente semaine en leur compagnie !


Devant rentrer une journée avant tout le monde du fait d’un important concert que j’allais donner dans ma ville d’origine du Havre, je voyageai alors seul dès l’aller, en décalage de 15 minutes par rapport à mes compagnons.


Arrivant à l’aéroport de Bridgetown / Grantley Adams le Samedi, j’eus le plaisir d’être accueilli en mode « diplomate » avec des raccourcis afin de pouvoir passer la douane et les formalités liées au Covid sans attente.


Quel bonheur de sortir de l’aéroport si rapidement et de découvrir tout ce beau monde à bord d’un van floqué « Plantation » !



Après quelques minutes de route, nous découvrîmes la villa qui allait nous accueillir pour la semaine.


Un endroit très agréable sans non plus tomber dans le bling bling et qui présente l’immense qualité d’être à moins d’une minute à pied d’une superbe plage.



Pour bien démarrer les hostilités, nos hôtes nous convièrent au TIKI BAR, un resto / bar de cette plage où j’étais déjà souvent allé il y a 4 ans.

Bière de soif « Banks », Rum Punch et Piña Colada nous permirent de fêter dignement notre arrivée sur l’île !

L’euphorie du début de séjour nous conduisit chez CHICKEN GEORGE, rum shop de plage où il est coutume de boire un verre sans prétention tout en écoutant de la musique.


Quelques shooters de STADES RUM et l’insistance de certains de mes partenaires me conduisirent à lancer un karaoké très approximatif sur une de mes chansons.

Après un passage à la villa pour déguster le CUT & DRY (nouvelle cuvée signée Plantation dans l’esprit du Pineapple, mais à la noix de coco cette fois) pas beaucoup plus sérieusement que lors du shot de bienvenu quelques heures plus tôt, nous continuâmes à fêter notre arrivée jusqu’à tard dans la nuit, heureux de nous retrouver et semblant avoir du mal à réaliser où nous allions passer cette semaine.



Le lendemain (Dimanche) fût bien entendu bien plus calme.

Alexandre Gabriel (patron de Maison Ferrand) nous fit le plaisir de passer nous voir après un salon à Miami lors duquel il avait animé une masterclass.






Présentation et dégustation des nouveaux Single casks (mention spéciale au TDL 2009 Tokay Wine finish !), puis discussion sur tout un tas de sujets autour du rhum et de ses projets à la Barbade.

Passionné et passionnant comme à l’accoutumé.




Nous enregistrâmes ensuite avec lui une émission du « Single Cast » avec toute l’équipe qui se voyait enfin en chair et en os au même moment !


Après une baignade, puis une soirée bien plus calme que la veille, nous allâmes nous coucher relativement tôt afin d’être en forme pour le lendemain.


CREDIT PHOTO : ROGER CARONI


Il fallait en effet de l’énergie pour la journée qui nous attendait ce Lundi matin.

Un des buts principaux de ce voyage était de nous faire visiter la distillerie W.I.R.D récemment acquise par l’entreprise française.


Vous retrouverez tous les détails de cette superbe visite dans cet article.


Le Mardi, nos hôtes nous proposèrent de visiter la WEST INDIES CENTRAL SUGARCANE BREEDING STATION avec laquelle la distillerie W.I.R.D a établi un partenariat.


Comme je l’écrivais dans mon article sur la distillerie W.I.R.D, le souhait de Maison Ferrand est de d’investir sur le long terme à la Barbade de manière locale, notamment en ce qui concerne la canne à sucre.



Cette entreprise a réuni environ 3600 types de cannes à sucre différentes avec des croisements de certaines espèces dans le but d’en améliorer les caractéristiques en terme de résistance et de richesse en sucre notamment.


Elle est d’ailleurs en partenariat avec d’autres institutions du même type dans le monde afin d’échanger des données et des variétés.

Au départ créée afin de pouvoir produire les cannes à sucre les plus adaptées au monde sucrier, cette entreprise va désormais avoir également comme mission de développer des « cannes à rhum » qui permettront à terme de créer les meilleures mélasses permettant donc de produire du rhum d’une qualité supérieure.






Après un tour sur la côte Est de l’île plus sauvage et un déjeuner bien agréable face à une mer assez agitée, nous prîmes la direction de NICHOLLS FARM, une ferme de noix de coco.


À l’instar du Plantation Pineapple, Plantation a créé une cuvée baptisée CUT & DRY à base de rhum et de noix de coco.






Afin de poursuivre son souhait d’investir durablement dans l’île, la société française à créé un partenariat avec cet agriculteur afin de lui acheter des noix de coco permettant la réalisation de cette cuvée.

Ceci explique sa disponibilité uniquement à la Barbade pour l’heure.




La soirée fût animé par la dégustation de bouteilles que chaque convive avait ramenées.

Mount Gilboa par Velier, cuvée Réminiscence The Last Drop de la Canne 2.0, New Yarmouth 1994 de Rum Artesanal…


Parmi toutes ces belles bouteilles, j’avais ramené pour ma part une bouteille de Trois Rivières 1998 Single Cask.









Autre rhum agricole, mais autrement plus rare et prestigieux, le Neisson Armada du 88ème anniversaire dont je vous parlais dans cet article.







Un bien agréable moment toujours très convivial qui s’enchaîna avec un repas au marché aux poissons d’Oistins où je pus me régaler de quelques flying fishes (spécialités locales).



Le Mercredi matin, nous prîmes la route de la distillerie FOURSQUARE dont je vous racontais ma visite de 2018 dans cet article.

Malheureusement, des différents entre Foursquare et Maison Ferrand remontant à quelques temps déjà ne nous permirent pas de réaliser une vraie visite ni même une dégustation.



Un moment peu agréable, surtout comparativement au superbe accueil que Richard Seale m’avait réservé à l’époque.


Je fus donc déçu de cette perte de temps au cours d’un séjour aussi court et de la mauvaise image que Foursquare nous renvoya, moi qui adore leurs rhums au point d’en avoir plus d’une dizaine de bouteilles différentes à la maison.


Espérons que leurs querelles se règlent avec le temps et une écoute réciproque.


L’après-midi fut consacrée à la visite beaucoup plus réjouissante de la très belle distillerie ST NICHOLAS ABBEY où le patron Simon Warren nous reçut de manière très courtoise et sympathique comme à son habitude.


Je ne reviendrais pas sur cette visite, car vous retrouverez tous les détails dans cet article lors de ma précédente visite.



Notons simplement que celle-ci est toujours aussi intéressante, tout comme la dégustation des différentes cuvées.




Le soir, nous eûmes la visite de Philippe Madkaud, ami de Jerry du Single Cast, qui vit à la Barbade et qui a commercialisé sa marque de rhum martiniquais AOC « OPPORTUNE ».


En plus du rhum blanc à 50%, je pus ainsi déguster et apprécier l’Ambré, le VSOP et le XO.


Jeudi était mon dernier jour de ce fantastique voyage, car mon vol retour décollait en fin de journée.


Le programme était néanmoins bien rempli puisque la matinée était consacrée à la visite de la distillerie MOUNT GAY située au Nord de l’île.


J’avais eu l’occasion de visiter le Visitor Center de Bridgetown lors de mon précédent voyage et j’en avais profité pour rédiger cet article notamment grâce aux infos et photos officielles de la distillerie.



Je ne vais donc bien entendu pas revenir en détail sur cette visite pour ne pas faire de doublon, mais je tiens à dire que cette visite fut vraiment complète et agréable en commençant par un Rum Punch d’accueil et un hôte très attentionné.






Quel plaisir de découvrir les cuves de stockage de mélasse, ainsi que les foudres dans lesquels elles fermentent avant d’être distillées en alambic (pas pour la colonne donc pour laquelle la mélasse fermente dans des cuves en inox).


Quelle beauté que ces alambics et cette colonne !





Et quel immensité que ces chais de vieillissement !






La visite se termina par la dégustation du Black Barrel et de l’iconique XO.


Un moment très relaxant dans une superbe pièce du domaine.





L’après-midi nous permit de faire le tour de l’île à bord du van Plantation en s’arrêtant tantôt au niveau de points de vue, tantôt dans des rum shops afin de ne pas oublier le goût des délicieux Rum Punch une fois rentré en France.








Et en parlant de Rum Punch, j’en dégustai un tout dernier à l’aéroport au bar Mount Gay en attendant mon avion.

De quoi partir l’esprit serein et léger !










Un immense merci à tous les organisateurs de ce merveilleux voyage : Alexandre Gabriel, Matthieu Gouze, Alexandre Mourigué et Mélissa Renard.


Un grand merci à tous mes compagnons de voyage pour tous ces bons moments entre rires, dégustations, visites et baignades !









149 vues0 commentaire