• Olivier Scars

RUM ARTESANAL CUBA 7 ans 59,6% (finish CADC) / HAÏTI 2004 17 ans 58,3% / GUYANA 1991 30 ans 54,5%

Dernière mise à jour : 5 avr.



Alors que ma journée était bien terne du fait d’une météo normande fidèle à elle-même, la découverte d’un colis inattendu dans ma boîte aux lettres me redonna le sourire !



L’écriture en allemand me mit la puce à l’oreille et je pus constater que mes espoirs étaient bel et bien fondés en découvrant un très beau coffret contenant les 3 nouvelles sélections de l’embouteilleur allemand RUM ARTESANAL.



Ce coffret contient un sample de :


CUBA 7 ans 59,6% (finish CADC)


HAÏTI 2004 17 ans 58,3%


GUYANA 1991 30 ans 54,5%



Peu fréquent ces derniers temps de pouvoir déguster des embouteillages hors distilleries de rhums haïtiens et cubains, me voilà donc ravi !

Très heureux également de découvrir des fiches explicatives pour chacun de ces 3 rhums décrivant les objectifs et étapes de travail de l’embouteilleur afin d’arriver au résultat final (en allemand certes, merci Google Translate !).


Certains ont tendance à penser que ce métier d’embouteilleur indépendant est facile et qu’il consiste à choisir un fût chez un broker directement prêt à être embouteillé.


Je ne doute malheureusement pas que cela doit tout de même exister pour les moins scrupuleux d’entre eux ou exceptionnellement lors d’un réel coup de cœur, mais je reste convaincu que l’immense majorité travaille leurs sélections afin de leur donner la meilleure expression possible une fois dans le verre grâce à une réflexion sur la réduction, un éventuel finish, un vieillissement supplémentaire, etc…



D’un sens, cela peut même être une sorte de signature ou une façon de s’approprier un rhum que l’on a acheté déjà en fût.

D’un autre côté, certains comme Luca Gargano (Velier) ont parfois embouteillé certains rhums sans rien modifier de peur de perdre leur authenticité.


Mais cela s’explique notamment par le fait qu’il achetait des fûts directement dans les distilleries, ce qui n’est pas le cas de l’immense majorité des embouteilleurs indépendants.

CUBA 7 ans 59,6% (finish CADC)


CREDIT PHOTO : RUM ARTESANAL


Il s’agit d’un ron cubain dont la distillerie n’est pas connue ou révélée, vieillit 5 ans dans le fût numéro 181, puis 2 ans en fût de ron de la distillerie vénézuélienne CADC (Corporacion Alchoholes Del Caraibos qui produit notamment du ron pour la marque Ocumare) avant d’être embouteillé en 375 bouteilles de 50cl en Janvier 2022 à 59,6%.






Dans la fiche descriptive, Rum Artesanal nous explique que ce choix de finish est lié au souhait de donner plus de corps et de densité au ron, caractéristiques qui ont tendance à faire défaut au ron cubain en général d’après eux.


La réduction de 65% à 59,6% a été réalisé afin que ce ron puisse s’ouvrir et laisser s’exprimer son plein potentiel.


La robe est or.


Au nez, il lui faut du temps pour pleinement s’exprimer.

C’est intense et gourmand, porté sur des notes de fruits secs (cajou), de chocolat, de caramel et de toffee.


En bouche, on découvre une belle attaque, mais pas trop agressive et d’emblée gourmande.

On trouve des notes de toffee, de fruits secs associées à des notes de chocolat et de vanille, ainsi que de fruits tropicaux (mangue en tête).

Bonne longueur.

On comprend totalement en dégustant ce que Rum Artesanal a souhaité faire et le pari est réussi.

Toutefois, ce qui peut être reproché comme trop léger en terme de corps et d’ampleur aromatique chez les rhums cubains est selon moi une forme de finesse et d’élégance que l’on perd en partie ici du fait du finish : ⭐️⭐️⭐️









Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RumX ici.








HAÏTI 2004 17 ans 58,3%



Il s’agit d’un rhum de la distillerie haïtienne Barbancourt produit à partir de pur jus de canne, distillé en Juin 2004 par un alambic à colonne, puis vieillit 17 ans sous climat continental en single cask (numéro 50).










Il a ensuite été embouteillé en 180 bouteilles de 50cl en Mars 2022 à 58,3%.






La robe est de couleur vieil or.


Au nez, on découvre un rum doux et léger pour son âge et son degré, porté sur des notes de caramel mou, de cappuccino, de miel de fleurs et d’épices chaudes (cannelle, vanille) associées à des notes plus acidulées (citron) et quelques notes d’esters (très légèrement sur l’olive verte), le tout soutenu par des notes boisées élégantes.


En bouche, l’attaque est franche, mais pas désagréable.



On découvre des notes tout d’abord acidulées (citron toujours), puis légèrement portées sur les esters (saumure d’olive) avant que la gourmandise n’apparaissent, portée sur des notes de marmelade d’orange et de caramel au lait, puis enfin des notes un peu plus amère de bois et d’écorce d’orange.

Belle longueur.

Un profil un peu déroutant bien que très intéressant, sans être toutefois dans mes goûts actuels : ⭐️⭐️









Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RumX ici.








GUYANA « ENMORE » 1991 30 ans 54,5%



Il s’agit d’un rum de la distillerie Enmore du Guyana, distillé par l’alambic Versailles en Juin 1991 avec les réglages « KFM », puis vieillit 30 ans en single cask (numéro 122).










Il a ensuite été embouteillé en 259 bouteilles de 50cl en Mars 2022 à 54,5%.








La robe est de couleur acajou.


Au nez, on découvre des notes intenses de tabac, de pruneau, de bois humide, de café noir, de caramel brulé et de cuir associées à des notes acidulées portées sur les fruits noirs (cassis), ainsi que des notes fraîches légèrement anisées.


L’attaque est franche, mais agréable cette fois encore.

On découvre des notes de cigare, de gomme de pneu, d’hydrocarbure et de cuir, puis de caramel brûlé et de gelée de cassis avant que n’apparaissent quelques notes de badiane, puis de fèves de cacao torréfiées et de noisettes brûlées.


Très belle longueur.

Un profil KFM intense comme je l’attendais avec toutefois une certaine gourmandise malgré l’amertume.

Il serait intéressant de le comparer au Nobilis dont je vous parlais dans cet article : ⭐️⭐️⭐️⭐️









Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RumX ici.

228 vues0 commentaire