• Olivier Scars

VISITE DE CIDRERIE : DOMAINE JOHANNA CECILLON



J’ai entendu parlé du travail et des cuvées de cidres et de poiré du DOMAINE JOHANNA CECILLON lors de ma visite chez Eric Bordelet que vous retrouverez dans cet article.


C’est en effet ce nom qui lui est venu spontanément lorsque je lui ai demandé quel producteur / productrice de cidres il me faudrait rencontrer en priorité lorsque j’irais en Bretagne.


Quelques mois plus tard, alors que j’étais à l’excellent festival hollandais WILD FESTIVAL GRONINGEN 2021 spécialisé notamment en bières de fermentation spontanée, j’eus la belle surprise de découvrir au stand d’un importateur deux cuvées de cidres de Johanna Cecillon.



Alors que j’organisais mes vacances en famille dans les Côtes-d’Armor, je me rendis compte que le domaine situé à Sevignac n’était pas très loin de là où nous allions séjourner.


Je pris alors contact avec Johanna qui, bien que très occupée, accepta de m’accorder du temps afin de me faire visiter et déguster ses cuvées.







Trop impatient pour attendre le jour de notre rendez-vous, je pus acheter et déguster quelques références dans l’excellente cave Le Port-Jacquet à Saint-Cast-Le-Guildo Thomas me donna de nombreuses explications sur le travail de la productrice.




Le jour du rendez-vous, je pris la route pour Sevignac avec ma plus jeune fille, la grande préférant aller à la plage avec sa mère (surprenant !).


Après un peu plus de 45 minutes de route, nous arrivâmes sur le domaine où Johanna et son mari nous accueillirent sous un magnifique soleil.



Le domaine appartient à la famille de Johanna depuis 1870.

Elle l’a repris en 2012.





Disposant d’un verger de 5 hectares situé à 10km, ce sont 9 hectares supplémentaires qui ont été plantés sur le domaine ces dernières années.




Le verger est composé de pommiers hautes tiges et basses tiges d’une quinze / vingtaine de variétés locales différentes, ainsi que des poiriers.





La récolte se fait à bonne maturité, au sol ou en secouant les arbres lorsque cela est nécessaire, la maturation se terminant sur pallox.


Les fruits bénéficient d’un double tri, puis ils vont être lavés, puis broyée avant d’être pressés lentement par une presse pneumatique ce qui permet à la pulpe de s’oxyder afin de révéler encore un peu plus son potentiel aromatique.



La fermentation a lieu de manière spontanée en cuve inox ou en fibres de verre avant débourbage, puis souvent elle se poursuit en fût.



Le chai de vieillissement contient une vingtaine de fûts de chêne ex vin blanc.







L’embouteillage a lieu sur place et la prise de mousse se fait de manière naturelle sans aucun apport (pas de levures exogènes, pas de souffre, pas de gazéification).


Le cuvée de poiré bénéficie d’un dégorgement au bout de 2 ans de repos.







La gamme « Domaine Johanna Cecillon » contient actuellement 5 cuvées millésimées dont les degrés alcooliques varient selon les années :










DIVONA : cidre frais et fruité.















NERIOS : cidre mettant davantage en avant l’amertume.















NANTOSUELTA : cuvée plus douce présentant le meilleur potentiel de garde.















BELENOS : poiré plus ou moins brut selon les millesimes.














SEVIGNAC : cuvée locale vendue uniquement à la cidrerie, contenant un peu de poire et présentant un profil un peu plus amer.




Notons ensuite la cuvée « NADESHIKO 2018 » créée en collaboration avec une cuisinière japonaise ayant travaillé au domaine.





Terminons enfin par une eau-de-vie de cidre blanche « DRAGON BLANC » et sa version vieillie « DRAGON ROUGE » produites grâce à la distillation de cidre en alambic à repasse de type Charentais.


C’est le millésime 2015 (17 ans d’âge) qui est actuellement commercialisé en attendant l’arrivée prochaine d’un embouteillage du millésime 2004.



Je remercie infiniment mes hôtes et notamment Johanna pour sa disponibilité, sa générosité, sa passion et sa pédagogie.

J’ai passé un excellent moment et je continuerai à suivre de près son travail.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout