• Olivier Scars

VISITE DE CIDRERIE : DOMAINE LESUFFLEUR

Grandement apprécié et remarqué au Cidr’Expo à Caen quelques mois plus tôt, je m’étais dit qu’il me fallait rencontrer Benoit Lessufleur afin de découvrir le DOMAINE LESUFFLEUR, son savoir-faire et l’esprit de cette maison.


Très orienté vers la restauration gastronomique (on retrouve par exemple ces cidres au restaurant triplement étoilé L’Arpège à Paris) et donc souvent difficile à débusquer chez nos amis cavistes, c’est finalement dans l’excellente cave « La Mer À Boire » à Etretat que je pus acquérir une de ces cuvées.


Après avoir contacté Benoit, ce dernier me donna rendez vous à Orbec sur un petit parking situé à mi chemin entre les différents vergers du domaine.


C’est un homme sympathique et décontracté qui m’accueillit et me proposa de monter dans sa voiture pour réaliser la visite.

Il profita d'ailleurs de cette balade pour me parler de sa famille et de son histoire.



La famille Lesuffleur cultive des pommes depuis le début du XXème siècle.


Après s’être installé à La Vespière en 1962, Roger Lessufleur (le grand père de Benoit) récupère une ferme tournée vers la production cidricole.

En 1992, son fils Gilbert installé dans la commune voisine de La Folletière-Abenon achète des hectares de verger sur la commune de Friardel.

Il arrête la commercialisation du cidre, mais continue à en produire pour la famille.


Après quelques années dans le monde viticole, son fils Benoit se lance en 2012 et commercialise sa marque « Domaine Lesuffleur » en 2013.


Profitant de ses relations professionnelles acquises grâce à ses qualités dans l’univers viticole, il put faire déguster ses différentes cuvées à de nombreux professionnels du secteur, sommeliers et chefs de grands restaurants gastronomiques français jusqu’à réussir à les placer à leur table.



Le domaine est constitué d'environ 20 hectares répartis en 2 vergers :


FRIARDEL s’étend sur 6-7 hectares et est constitué de pommiers hautes tiges plantés par le grand-père de Benoit et comportant 30 à 35 variétés de pommes.


LA FOLLETIÈRE s’étend sur 12 hectares de pommiers basses tiges plantés par le père de Benoit.

Actuellement en cours de conversion « Bio », ce verger comporte une 15aine de variétés de pommes.



Le ramassage et le tri des pommes se font à la main à maturation optimale.


Le pressage est réalisé grâce à la presse à paquet d’un voisin.


La fermentation a lieu de manière spontanée grâce aux levures indigènes dans des cuves en inox.


Après une légère filtration, le cidre est mis en bouteille, puis va reposer sur plaque pendant au moins deux ans.


Les bouteilles sont ensuite mises sur pupitre avant d’être dégorgées.



La gamme des cidres DOMAINE LESUFFLEUR a pour but de mettre en valeur le terroir par les variétés de pommes, la diversité des sols et des années de récolte et de production.








LA FOLLETIÈRE (depuis 2012) : cidre brut millésimé, assemblage de la quinzaine de variétés de pommes du verger du même nom.














FRIARDEL (depuis 2013) : cidre brut millésimé, assemblage des 30-35 variétés de pommes du verger du même nom.









MISSÙS (depuis 2014) : cidre brut millésimé, assemblage des pommes acidulées des 2 vergers.

Vieillissement sur lies fines pendant au moins 4 ans du fait du caractère acidulé des pommes qui leur confèrent une expression aromatique plus allongée dans le temps.

PYRRHUS (depuis 2015) : cidre brut millésimé, assemblage des 3 variétés préférées des 3 générations de Lesuffleur.









CERQUEUX : poiré dont les fruits proviennent d’un verger appartenant à l’oncle de Benoit.














FRIARDEL POIRÉ : poiré produit grâce à l’unique poirier du verger Friardel.







À noter enfin, une gamme d’eaux-de-vie de cidre mettant à l’honneur les différentes types des pommes : Acidula, Amara et Dolce.


Une quatrième eau-de-vie est produite par distillation du cidre Pyrrhus.


La distillation est réalisée en une passe grâce à un alambic à colonne, puis l’eau-de-vie est réduite grâce à de l’eau osmosée pour être embouteillée à 49%.



La visite prit fin après cette extraordinaire dégustation de toutes ces sublimes cuvées, Benoit et sa compagne étant en partance vers un domaine viticole qu’ils apprécient afin de participer aux vendanges.


Les 2 mondes du cidre et du vin ne sont donc jamais très éloignés pour mon hôte.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu