• Olivier Scars

VISITE DISTILLERIE DE CALVADOS DIDIER LEMORTON

Mis à jour : 14 août 2019



Après avoir maintes fois sillonné le Pays d’Auge, je décide cette fois de pousser ma découverte du calvados plus loin à la découverte d’une autre des 3 AOC : l’AOC Calvados Domfrontais.


La région de Domfront se situe à l’ouest / sud-ouest du Pays d’Auge et possède une taille bien plus réduite.

Sa particularité première est son sol constitué notamment de granit propice au développement des poiriers.

Ces arbres sont plus résistants que les pommiers notamment aux vents forts, si bien que les producteurs avaient pris pour habitude de planter leurs poiriers en périphérie de leur verger pour protéger leurs pommiers.


Les calvados dits AOC Domfrontais doivent répondre à un cahier des charges strictes avec en 1er lieu le fait de comporter au moins 30% de poires dans leur distillat issu de poires et pommes doivent avoir été récolté en territoire domfrontais.


Autre particularité de cette AOC par rapport à celle des calvados AOC Pays d’Auge, la distillation ne se fait qu’une seule fois et grâce à un alambic à colonne (et non pas deux fois grâce à un alambic à repasse).


Le distillât produit autour de 72% devra vieillir au moins 3 ans en fût de chêne et être embouteillé au moins à 40% pour pouvoir obtenir le nom de calvados.


Lors de la distillation, plusieurs techniques sont possibles.

Soit le cidre à distiller et le poiré à distiller le sont séparément avant que les distillats respectifs ne soient mélangés et mis en vieillissement, soit ils sont mélangés avant d’être distillé ensemble.


La production de calvados AOC Domfrontais ne représente qu’1% de la production totale de calvados.


Après une longue route, j’arrive enfin chez Didier Lemorton dont le nouvel espace d’accueil et de vente aux consommateurs est vraiment très agréable.

C’est avec un grand sourire, une bonhomie et un enthousiasme communicatif qu’il me fait visiter les lieux.


Les vergers du domaine s’étalent sur 108 hectares et sont constitués de quelques 800 poiriers et pommiers haute-tige comportant plus d’une quarantaine de variétés différentes.


Les fruits sont ramassés aux pieds des arbres pour qu’ils soient le plus mûrs possible, puis rapidement envoyé vers le broyeur, puis le pressoir à bandes, car les poires sont plus fragiles que les pommes et ne supportent pas être stockées avant pressage.





Le moût obtenu est stocké en cuve en inox et fermente naturellement sans ajout de levures exogènes ou autres. Poiré d’un côté, cidre de l’autre.








Puis vient le temps de la distillation qui se fait avec un alambic à colonne chauffé au feu de bois que Didier Lemorton partage avec 3 autres producteurs de calvados domfrontais.


Le distillât obtenu contient 70% de poires, bien au delà donc du minimum des 30% requis pour obtenir l’AOC Domfrontais.







Ce même distillât est ensuite mis à vieillir dans des fûts de chêne de tailles variables (de 440 litres à de « petit » foudre), mais qui pour la plupart ont déjà bien vécus pour ne transmettre que peu de tanins et laisser ainsi les arômes fruités au premier plan.



La gamme des calvados Lemorton est magnifique. Rien n’est à laisser de côté.

Des calvados de 10 ans, 25 ans et Rareté, en passant par des millésimes actuellement de 1987 à 1962.

Mon coup de cœur est le 1969, mais j’ai également adoré le 1962 et le 1980.


À noter que Didier est le fils de Roger Lemorton et le petit-fils d’Isidore Lemorton, fondateur des calvados du même nom.

Roger Lemorton avait pris la suite de son père et Didier a fait de même.


Pour faire la différence entre les différents producteurs Lemorton, il suffit de regarder le prénom qu’il y a en bas à gauche sur chaque étiquette à côté du nom « Lemorton ».



CALVADOS DIDIER LEMORTON 1969 40%



Embouteillé en 2018, cet embouteillage du millésime 1969 est donc un calvados AOC Domfrontais ayant vieilli 49 ans avant d’être embouteillé à 40%.


La couleur est presque acajou avec des reflets rubis.


Le nez est riche, sur la poire confite, caramélisée avec des notes de fruits rouges, ainsi que des notes plus légères de fleurs blanches.


La bouche est souple, portée sur des arômes intenses de compotée, sur la poire cuite, la cannelle et le pruneau.


Longueur très intense.


Un modèle de Calvados AOC Domfrontais qui a traversé les générations Lemorton pour finalement être embouteillé après quasiment 50 ans de vieillissement avec précision et talent par Didier Lemorton : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu