• Olivier Scars

VISITE DE DISTILLERIES DE CALVADOS : DOMAINE DES HAUTS VENTS



Lors de mes précédentes tournées de visites de distilleries le Calvados, j’eus le plaisir de découvrir les produits du DOMAINE DES HAUTS VENTS après les avoir aperçu en vente chez mon caviste rouennais « Les Caves Pierre Noble ».


N’ayant averti personne de mon passage à la distillerie située à Saint-Ouen-Du-Tilleul, je découvris l’espace de vente et une magnifique gamme de calvados qui me mit déjà l’eau à la bouche.


C’est Mme Caboulet qui me reçut et me permit de déguster ces différentes cuvées.

Très emballé par la « Réserve Du Domaine », je ne pus d’ailleurs pas résister à en acheter une.


Étant seul ce jour-là sur le domaine, Madame me conseilla de revenir une prochaine fois en prenant rendez-vous au préalable afin d’organiser une visite du domaine.



C’est finalement de longs mois plus tard que je pris rendez-vous avec Alain Caboulet son époux.


Malgré un emploi du temps chargé du fait d’une mise en bouteille de cidres ce jour là, ce dernier m’accueillit dans l’espace de vente agrandi depuis mon dernier passage.



La famille Caboulet (3 générations) travaille sur ce domaine du XVIème siècle acheté en 1936 par Jacques Caboulet, le grand-père d’Alain.


Le domaine était surtout utilisé à l’époque comme ferme d’élevage avec également une production de cidres et un peu de calvados grâce à un alambic en bois et un chai de vieillissement.


Le père d’Alain prit la suite en faisant de la polyculture et de l’élevage.


Alain lui succéda en 1989 et relança l’activité cidricole.







Les vergers s’étendent sur 30 hectares de pommiers basses tiges regroupant une 30aine de variétés de pommes, ainsi que 3 variétés de poires (poiriers basse tiges) cultivés en agriculture raisonnée.







CREDIT PHOTO : DOMAINE DES HAUTS VENTS







La récolte se déroule de manière mécanique sur des fruits arrivés à parfaite maturité grâce à des tests effectués.






CREDIT PHOTO : DOMAINE DES HAUTS VENTS



Les pommes sont nettoyées en circuit fermé, puis lavées avec l’eau de la ville.









Elles sont ensuite broyées, puis pressées le jour de leur récolte grâce à une presse à double bande.








CREDIT PHOTO : DOMAINE DES HAUTS VENTS





La fermentation du moût de pomme va se dérouler de manière spontanée dans des cuves en fibre de verre.











Le cidre à distiller ainsi obtenu va ensuite être stocké durant au moins 6 mois en foudres de chêne.










La distillation est réalisée par un alambic à repasse (double distillation) de 15 hectolitres fonctionnant au gaz.






Les brouillies, produites grâce à la première distillation, sont stockées en fût 6 à 12 mois avant la 2ème.








Le domaine dispose de 4 chais de vieillissement contenant des fûts de chêne de 400 litres qui vont accueillir les eaux-de-vie de cidre durant les 2 premières années de leur vieillissement.






Les jeunes calvados à vocation de vieillissement plus long vont ensuite être transférés dans des fûts de chêne français roux de différentes contenances.



Les calvados les plus vieux vont terminer leur vieillissement dans des foudres de chêne.



La gamme des produits du Domaine des Hauts Vents est riche et variée.


Fine 42% : calvados d’au moins 2 ans d’âge.

4 ans 42%


6 ans 42%


8 ans 42%


15 ans 42%


Réserve Du Domaine 42% : calvados de plus de 20 ans d’âge.


Prestige 42% : calvados de plus de 30 ans d’âge.







La Blanche 45% : eau-de-vie de cidre non vieillie.












Le Domaine des Hauts Vents produit par ailleurs une gramme de cidres et un poiré, ainsi qu’un pommeau, un cidre de glace et une liqueur de poire au calvados.






CREDIT PHOTO : DOMAINE DES HAUTS VENTS




Il produit également une gamme de jus de fruits (pomme, pomme rouge, poire), mais également d’assemblage en utilisant une base de leur jus de pomme en y associant de la purée de fruits (cassis, mûre, fraise, framboise).




CREDIT PHOTO : DOMAINE DES HAUTS VENTS

67 vues0 commentaire