• Olivier Scars

APPLETON 1994 26 ans 60% VELIER / APPLETON 1995 25 ans 63% VELIER / APPLETON 1999 21 ans 63% VELIER



À l’instar d’El Dorado dont je vous parlais récemment à propos de la cuvée des 50 ans de l’indépendance du Guyana, j’ai également une affection toute particulière pour les rums de la distillerie jamaïcaine APPLETON.


En effet, très rapidement après ma transition de rons (rhums de tradition hispanique) à rums (rhums de tradition anglophone), je me suis intéressé à cette distillerie.

Contrôlant l’ensemble de la chaîne de production, le domaine créé en 1749 est le plus ancien de Jamaïque.


Historiquement propriété de Wray & Nephew Limited et veille de plus de 250 ans, cette distillerie est située au cœur de la Jamaïque dans la vallée Nassau.



Le rum Appleton est encré dans le paysage mondial en tant que fer de lance des rums jamaïcains à l’international.

Cela m’a été confirmé lors de mon voyage en Jamaïque fin 2017.

Les italiens de Campari avaient racheté Appleton et on voyait absolument partout des publicités parfois géantes pour la marque (ainsi que pour Campari d’ailleurs).

Outre le rhum blanc Wray & Nephew à 63%, véritable institution sur l’île et présent dans tous les rum shop, Appleton produit et met en avant ses rhums vieux.


Ceux-ci étant très différents des rums jamaïcains lourds et high esters, Appleton s’est rapidement positionné et imposé sur le marché international et ce, en plus du marché local puisqu’on voit des bouteilles trôner fièrement dans les bars de la plupart des restaurants.


Durant ce voyage, j’ai pu redécouvrir la gamme et notamment leurs rhums les plus jeunes, me rappelant que j’avais commencé à la découvrir il y a de nombreuses années directement par le 21 ans.


La fougue de la jeunesse et mon souhait de ne pas vouloir perdre de temps m’avaient guidé vers ce choix, mais ce n’était clairement pas la meilleure approche avec le recul.


Souhait profiter de mon séjour pour visiter cette magnifique distillerie, cela n’a malheureusement pas été possible, faute à une reconfiguration en cours de la visite touristique.


N’ayant à l’époque ni mon blog ni de contacts chez Appleton, je me suis promis de retourner en Jamaïque afin de rédiger un article complet concernant cette visite.


Ce sera d’ailleurs l’occasion de réaliser une dégustation comparative du 20 ans (jarre en céramique), du 25 ans cuvée Joy, du 30 ans et du mythique 50 ans (cuvée célébrant l’indépendance de la Jamaïque).


CREDIT PHOTO : APPLETON ESTATE RUM


Je ne détaillerai donc pas dans cet article l’histoire, les détails techniques de la distillerie ni le processus de fabrication et les particularités de leurs rhums.


Pour ce premier article traitant de cette marque, je préfère me concentrer sur ce qui anime le monde du rhum depuis quelques mois déjà : la collaboration avec l’embouteilleur indépendant Luca Gargano (Velier) pour la sélection et l’embouteillage de 3 rhums millésimés d’exception réunis sous le nom de HEARTS COLLECTION.


CREDIT PHOTO : DAVID CUCCURULLO


C’est en effet lors d’une dégustation à l’aveugle que Joy Spence (Maitre de chai d’Appleton) et Luca ont sélectionné les 3 mêmes rhums !


On remarquera d’ailleurs sur la photo qu’il y a un quatrième fût, du millésime 1984 celui-ci, qui semble avoir également retenu leur attention et qui pourrait sortir l’année prochaine.

Affaire à suivre donc.



Concernant ces 3 cuvées, on peut bel et bien parler de rhums d’exception à bien des égards.



Tout d’abord, ce n’est que la 2ème fois qu’Appleton accepte de travailler avec un embouteilleur indépendant, la 1ère fois étant d’ailleurs anecdotique.


De plus, il s’agit de 3 millésimes (1994, 1995 et 1999), fruit de l’assemblage minutieux de 12 fûts chacun de rhums issus de distillation 100% pot still (alambic).


Enfin, c’est la première fois qu’Appleton embouteille à si haut degré (respectivement 60%, 63% et 63%) et avec de tels taux de congeners (non alcool, substances très aromatiques liés à la fermentation).


Les marks (réglages de l’alambic Forsyth) utilisés restent un secret de fabrication non dévoilé par la distillerie.


SOURCE : COCKTAIL WONK









Les étiquettes de ces 3 bouteilles ont été relayé par Cocktail Wonk il y a quelques mois et un détail nous a effrayé nous autres européens.


En effet, il y est indiqué « 75cl », ainsi que « Campari America » comme importateur, ce qui laissait craindre une sortie uniquement américaine.







SOURCE : COCKTAIL WONK





Heureusement, la contre étiquette des versions 20cl que nous avons reçues indique clairement Velier en tant qu’importateur et distributeur.


Il semblerait toutefois que ce soit bien Campari qui s’occupe de la distribution mondiale.


Nous pourrions donc être fournis par la filière française de la marque et ce, dès la semaine prochaine.




CREDIT PHOTO : JEAN-PAUL BOUWYN


CREDIT : VELIER


Une liste composée d’amis de Luca Gargano (patron de Velier), de Joy Spence (Maitre de chai chez Appleton), ainsi que de nombreux blogueurs et influenceurs ont eu le plaisir de recevoir un mail de la part de Velier nous conviant à plusieurs masterclasses en ligne étalées sur une semaine et accompagnée d’une dégustation en avant-première de ces 3 cuvées.


Sans oublier une e masterclass publique sur la page Facebook de la Confrérie Du Rhum.


CREDIT PHOTO : JIMMY BERTAZZOLI


La session à laquelle j’eus le privilège d’être invité fut un vrai moment de partage, de passion et de convivialité animé avec expérience et bonne humeur pendant plus de 4 heures par Ian Burrell (Global Rum Ambassador) en présence bien entendu de Joy Spence et de Luca Gargano.

CREDIT PHOTO : PIETRO CAPUTO


Richard Seale (Foursquare) est même intervenu en fin de conférence.


Voici donc notre retour avec Jean-Paul sur ces 3 rhums.




APPLETON 1999 21 ans 63% VELIER



Il s’agit donc d’un assemblage de 12 fûts de rhum du millésime 1999 issus de distillation 100% pot still avec un alambic Forsyth.


Réduit à 63%, ce rhum de 21 ans de la distillerie jamaïcaine Appleton en collaboration avec Luca Gargano a été embouteillé en 3000 exemplaires de 70 et 75cl, ainsi qu’en 300 exemplaires de 20cl.


À noter que le mark de ce rhum est le même celui du 1994.





La robe est cuivrée tirant sur le rubis.


Au nez, on trouve une belle fraîcheur avec des notes de tapenade d’olives vertes et de colle, bien contrebalancées par la gourmandise des notes de fruits blancs (poire, pomme) et jaunes (pêches), mais également de fruits exotiques (ananas) et d’épices (gingembre) avec un boisé assez discret malgré ces 21 ans.





En bouche, on découvre une belle puissance maîtrisée avec un alcool bien présent mais parfaitement intégré.

On retrouve les notes d’olives vertes associées aux notes de salade de fruits, de piment jamaïcain (faux poivre) et de gingembre, ainsi que d’ananas rôti.

Le boisé ne s’impose clairement pas.

Belle longueur.



Aussi agréable que surprenant de découvrir un rhum Appleton à fort degré avec des notes de high esters.

C’est très bien fait avec un alcool très bien intégré : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.




APPLETON 1995 25 ans 63% VELIER



Il s’agit donc d’un assemblage de 12 fûts de rhum du millésime 1995 issus de distillation 100% pot still avec un alambic Forsyth.


Réduit à 63%, ce rhum de 25 ans de la distillerie jamaïcaine Appleton en collaboration avec Luca Gargano a été embouteillé en 3000 exemplaires de 70 et 75cl, ainsi qu’en 300 exemplaires de 20cl.


À noter que le mark de ce rhum est différent de celui du 1994 et du 1999.


La robe est cuivrée tirant sur le rubis.


Au nez, on retrouve un alcool assez présent avec des notes d’orange amère et de fruits secs (amande amère, raisin) associées à des notes d’épices chaudes (muscade), de tabac blond et d’un boisé très présent.

En bouche, c’est intense avec un alcool plus présent laissant davantage s’exprimer une belle puissance.

On trouve des notes de fève de cacao, de zest d’orange discrètement empyreumatique, puis un boisé qui emplit la bouche avec du muscovado légèrement brûlé.


Très belle longueur.



Un rhum intense et profond, bien plus concentré : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.




APPLETON 1994 26 ans 60% VELIER



Il s’agit donc d’un assemblage de 12 fûts de rhum du millésime 1994 issus de distillation 100% pot still avec un alambic Forsyth.


Réduit à 60%, ce rhum de 26 ans de la distillerie jamaïcaine Appleton en collaboration avec Luca Gargano a été embouteillé en 3000 exemplaires de 70 et 75cl, ainsi qu’en 300 exemplaires de 20cl.


À noter que le mark de ce rhum est le même celui du 1999.






La robe est cuivrée tirant sur le rubis.


Au nez, on est saisi par l’intensité des arômes portés sur des notes de vanille, d’écorces d’orange brûlées, mais également de cap de cigare, de fruits secs (figues, dattes), de clou de girofle associées à un boisé bien fondu.




En bouche, c’est huileux avec une belle puissance, intense mais équilibrée.

On retrouve les notes de fruits bien murs associées à des notes de fruits à coque (noisettes), de chutney de figue avec ses notes d’épices (gingembre et vanille), avant de terminer sur des notes de tabac et de cuir tanné mélangées à un boisé présent, mais agréable.


Très belle longueur.

Un superbe Appleton rappelant comme certains vieux rhums jamaïcains de vieux rums Demerara : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.

1,990 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout