• Olivier Scars

AVERYS FINEST JAMAICAN RUM 9 ans 43,4% / WRAY & NEPHEW LTD PRIVATE STOCK 43%



La récente acquisition et mise en vente de très vieux millésimes de rhums jamaïcains par l’excellent site Excellence Rhum m’a donné envie de me replonger moi aussi dans des vintages de cette île.


Mon ami blogueur italien m’avait échangé notamment deux références des années 60-70 : AVERYS FINEST JAMAICAN RUM 9 ans et WRAY & NEPHEW PRIVATE STOCK.


Loin de moi le souhait de les comparer tant il y a de différences entre ces deux rums, simplement l’envie de me replonger dans une époque datant de plus d’un demi-siècle.




AVERYS FINEST JAMAICAN RUM 43,4%


CREDIT PHOTO : WHISKY AUCTIONEER

Il s’agit d’un rum de la distillerie jamaïcaine Long Pond, distillé en alambic et possédant les caractéristiques Vale Royal et Wedderburn qui correspondent à des profils aromatiques liés notamment aux esters (probablement un assemblage donc).



Ce rum de 9 ans d’âge a été sélectionné pour les frères Corti, embouteillé à 43,4% par Averys à Bristol (négociant historique anglais et distributeur de vins) et importé par Marshall Taylor Limited (San Francisco / États-Unis) dans les années 70’.


La robe est or.

On découvre un joli nez tres élégant, avec la présence d’esters sans que cela soit de manière agressive.


On trouve des notes de solvant et de colle, d’ananas frais, puis rôti associées à des notes beurrées et d’épices chaudes (vanille).


En bouche, l’attaque est plaisante sur des notes d’ananas caramélisé associées à de discrètes notes de colle, puis de poivre gris et de pomme verte, le tout soutenu par un léger boisé très agréable.


Belle longueur.

Un très beau rhum jamaïcain d’époque avec une réduction bien réalisée et un profil aromatique riche : ⭐️⭐️⭐️

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RumX ici.

WRAY & NEPHEW LTD PRIVATE STOCK 43%

CREDIT PHOTO : WHISKY AUCTION

Wray & Nephew Limited est une société jamaïcaine de vente et de production de rum fondée à Kingston par John Wray.


Ce dernier crée la Shakespeare Tavern en 1825, entreprise de vente de rums.

Il y emmène quelques années plus tard son neveu Charles James Ward très doué pour les affaires.


Ils créent alors ensemble la société Wray & Nephew Limited.


Ce partenariat perdurera jusqu’au décès de John Wray, Charles James Ward prenant alors la tête de l’entreprise et la développant jusqu’à sa mort, notamment en ce qui concerne l’exportation.


La société a ensuite changé plusieurs fois de propriétaires jusqu’à son rachat par Lindo Brothers & Co en 1916, acquérant également Appleton Estate quelques temps après.


La société compte désormais 3 domaines sucriers : Appleton Estate, Holland Estate et New Yarmouth Estate, ce qui représente en tout 63% de tous les rums produits en Jamaïque.


En 2012, le groupe italien Campari rachète l’entreprise.



Il s’agit d’un rum de la société jamaïcaine Wray & Nephew Limited sélectionné dans les stocks privés de l’entreprise et embouteillé en 75cl à 43% dans les années 60-70’, puis importé par P. Soffiantino (Italie).


Il en existe 3 versions différentes embouteillées en 1967 (bouchon en liège), 1969 (bouchon à vis) et 1970, toutes étant numérotées.

Pas d’âge indiqué, simplement la notion de « grand âge et très mature ».



La robe est celle d’un café filtre.

Au nez, on retrouve des notes de cuir, de boîte à cigares, ainsi que des notes chocolatées et de mélasse associées à des notes de sous-bois (champignon, bois humide).

En bouche, l’attaque est douce, on trouve des notes de compote de pruneau, de toffee et de moka, ainsi que des notes plus amère de réglisse, de cape de cigare et de bois humide.


Bonne longueur.




Un beau rhum historique à 1000 lieues des rums jamaïcains actuels et notamment ceux présentant des esters dans leur profil aromatique : ⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RumX ici.

123 vues0 commentaire