• Olivier Scars

CARONI 10 DAYS : 13ème JOUR



Il y a presque deux ans et demi, nous nous étions lancés Jean-Paul et moi dans la réalisation du projet fou de déguster et comparer les 55 rhums Caroni embouteillés par Velier lors de 10 soirées consécutives.



Vous pouvez d’ailleurs retrouver ce projet dans 2 articles publiés sur l’excellent blog DURHUM.

Cyril, son propriétaire, avait eu la très bonne idée de demander à Luca Gargano (le patron de Velier) des anecdotes sur chacune des bouteilles.



Velier a depuis continué à sortir d’autres Caroni. Il nous fallait donc poursuivre nos dégustations dans un soucis d’exhaustivité.

Nous avons donc réalisé un 11ème, puis un 12ème jour de dégustation avec les 13 nouveaux Caroni de l’époque, le tout résumé dans deux nouveaux articles sur ce blog.

Voici aujourd’hui le 13ème jour des CARONI 10 DAYS s’intéressant aux 5 dernières sorties Caroni de chez Velier.



1996 61,9% 23 ans « THE LAST »



La robe est cuivrée avec des reflets acajous.

Au nez, on est sur les hydrocarbures et le goudron associés à des notes de moka.

La bouche est sèche, puissante et équilibrée, sur des notes mentholées rafraîchissant les arômes pétrolifères.

Bonne longueur.

Un joli Caroni 1996 tout en équilibre : ⭐️⭐️⭐️




1996 63,5% 23 ans « TASTING GANG »



La robe est cuivrée.

Au nez, on retrouve des notes plutôt pâtissières (brioche) associées à de la coco et à de la vanille sans marqueurs hydrocarbures.

La bouche est gourmande, sur des notes de coco caramélisées avec la trame Caroni très en arrière plan (hydrocarbure, végétale).

Belle longueur.

Un Caroni gourmand et assez atypique qui devrait ravir les nombreux amoureux du Caroni  1996 « Trespassers » : ⭐️⭐️⭐️




1996 66,5% 23 ans DAVID « SARGE » CHARRAN



La robe est acajou.

Au nez, on est sur le goudron associé à des arômes ferreux.

La bouche est puissante portée par des notes végétales fraîches très mentholées associées à du goudron chaud et à des notes cendrées.

Bonne longueur.

Un Caroni 1996 encore différent des précédents, d’avantage végétal et mentholé : ⭐️⭐️⭐️




1996 68,1% 22 ans « BAR LAMP / SHINANOYA »



La robe est cuivrée avec des reflets rubis.

Le nez est tout d’abord discret bien qu’alcooleux, puis il s’ouvre sur des arômes de muscovado, d’hydrocarbures fondus et de fruits rouges.

La bouche est très agréable et intense sans que la puissance ne soit excessive. On est sur des fruits rouges bien murs et un goudron bien fondu avec un final empyreumatique.

Très belle longueur.

Un superbe Caroni pour lequel on comprend aisément pourquoi il est issu d’un single cask : ⭐️⭐️⭐️⭐️




1998 69,5% 21 ans « KEVON « SLIPPERY » MORENO »



La couleur est cuivrée.

Le nez est brut et sec, sur des notes fumées, de gibier et de cuir associées à des arômes pétrolifères qu’on retrouve dans d’autres Caroni 1998.

La bouche est assez alcooleuse et déséquilibrée avec des notes de cuir, d’hydrocarbures puissants et un final savonneux.

Bonne longueur.

Un Caroni beaucoup moins à notre goût : ⭐️ ⭐️






564 vues

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu