• Olivier Scars

CARONI NAVY RUM 90° PROOF (51,4%)

Dernière mise à jour : il y a 2 jours


CREDIT PHOTO : RUM AUCTIONEER


Il existe des bouteilles que l’on pense ne jamais pouvoir déguster jusqu’au jour où le destin vous sourit enfin.


C’est le cas pour ce rarissime CARONI Navy Rum 90° Proof, époque Tate & Lyle Group, de la distillerie de Trinidad du même nom.







Cette bouteille est devenue mythique et iconique grâce à l’embouteilleur indépendant italien Velier suite à la reprise de l’étiquette originale sur sa cuvée 12 ans, puis plus récemment sur sa cuvée Replica.




CREDIT PHOTO : FINE SPIRITS AUCTION



J’ai toujours été attiré par l’exemplaire posé sur le bureau de Luca Gargano (patron de Velier) lors de mes différentes visites chez lui.

Je m’étais alors promis de tout mettre en œuvre afin de réussir à en déguster une un jour.


J’en parlais à l’époque à un ami marin habitué à accoster à Trinidad, mais il m’avait confié avoir fouiller tout Port Of Spain sans en trouver une seule…


CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER


CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER


Je me tournai alors vers les sites de vente aux enchères, mais les rares fois où une de ces bouteilles apparaissaient, les sommes atteintes étaient totalement déraisonnables.

Je regardai enfin sur les groupes spécialisés sur Facebook, mais les rares personnes qui en possédaient une et qui cherchaient à l’échanger étaient bien trop gourmands à mon goût.


Je n’avais alors plus d’idées pour réussir à débusquer cette bouteille et je m’étais résigné à la classer dans la case de celles que je ne dégusterai malheureusement jamais…


CREDIT PHOTO : WEIXIANG LIU


Lorsqu’un finalement un jour l’espoir revint suite à la création d’un groupe Facebook baptisé « Caroni : 100% Trinidad Rum ».


Une initiative d’un allemand nommé STEFFEN MAYER qui avait lancé le projet fou d’écrire une bible autour de cette distillerie de Trinidad.



Cela faisait bientôt 5 ans qu’il travaillait d’arrache-pied à réunir le plus d’infos sur la distillerie, de photos et de bouteilles de Caroni afin de rendre son ouvrage le plus complet possible.


CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER

Peu de temps avant le German Rum Festival, Steffen annonça non seulement avoir réussi à acquérir cette fameuse bouteille vintage, mais aussi de l’ouvrir la veille du salon afin de la partager !

CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER


Ce fut donc le cas le 27 Août 2021 au Café Einstein à Berlin que la belle fut servie et dégustée entre amis avec quelques autres embouteillages de Caroni d’époque.


CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER


Je me permis alors de lui écrire en lui expliquant ma quête et mes échecs successifs depuis toutes ces années.

Très généreusement, Steffen accepta de m’en envoyer un sample.

Je lui promis alors de le partager à mon tour avec mon ami Jean-Paul avec lequel j’avais réalisé le projet « Caroni 10 Days » en 2017 que vous pouvez retrouver sur cet article et sur celui-ci.



Bien que nous nous voyons régulièrement, il ne fut pas simple de trouver le moment propice nous permettant de déguster ce fameux morceau d’histoire du rhum.

C’est donc un peu plus d’un an après avoir reçu ce sample que nous le dégustâmes enfin.








Il existe également une version 75° Proof de ce Caroni vintage.





CREDIT PHOTO : STEFFEN MAYER



À noter que le livre de Steffen Mayer « Caroni : 100% Trinidad Rum » est désormais disponible un peu partout.


Il a réussi son pari en réalisant un véritable chef d’œuvre autour de la distillerie mythique et que j’ai le plaisir d’avoir désormais dans ma bibliothèque.



Il s’agit donc d’un rum de la distillerie Caroni de Trinidad commercialisé par leur propriétaire d’alors Tate & Lyle Group entre 1957 et 1960 et embouteillé à 90° Proof (51,4%).



À noter que 90 Proof = 45%, mais que 90° Proof = 51,4%.


Je remercie Steffen pour m’avoir éclairé sur cette subtilité détaillée dans son livre.


La robe est cuivrée.


Au nez, on découvre un profil gourmand porté sur des notes de noix de coco grillée, de caramel chaud, de noisettes torréfiées, mais également vernis, d’amandes effilées et de réglisse.


En bouche, l’attaque est agréable, on imagine même un degré plus léger qu’annoncé.


La texture est agréable et on découvre des arômes portés sur la mélasse associée à de discrètes notes d’hydrocarbures bien fondues, ainsi que de caramel brulé, de pâte d’amande, mais aussi de colle à bois et de cuir tanné sans grande présence de notes boisées.


Longueur correcte.

Un vrai moment d’histoire partagé avec mon ami Jean-Paul, merci encore Steffen !

Au delà du profil aromatique et des qualités / défauts intrinsèques à ce rum, il s’agit d’une dégustation exceptionnelle pour tout Caroni lover qui se revendique comme tel :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

209 vues0 commentaire