• Olivier Scars

DAMOISEAU 1980 ORIGINAL BOTTLER vs VELIER 60,3%



Toujours poussé par l’envie de mettre par écrit mes retours de dégustations comparatives de bouteilles de légende, comment ne pas réaliser celle qui concerne les deux embouteillages du rhum guadeloupéen DAMOISEAU 1980 ?



L’histoire racontée par Luca Gargano (patron de Velier) dans son livre « Nomade parmi les fûts » à propos de ce millésime montre à quel point le destin est plein de surprises.


Alors que Luca venait rencontrer Hervé Damoiseau (PDG des rhums Damoiseau), ce dernier l’accueillit dans son bureau.


Parmi tout un tas de chose se trouvait un échantillon de rhum Damoiseau de 1980 auquel l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) venait de refuser la mention « agricole » du fait de la présence d’un pourcentage de distillation de mélasse.


Luca demanda à le déguster et tomba sous le charme de ce rhum mélangeant distillât de pur jus de canne et de mélasse.


Ne souhaitant pas risquer d’altérer cet équilibre, Luca décida d’acheter et d’embouteiller ce rhum tel quel et donc sans réduction du degré alcoolique.


Hervé accepta et c’est ainsi que l’embouteillage Velier de ce Damoiseau 1980 vit le jour.



Toujours raconté par Luca Gargano dans son livre, ce dernier découvrit quelques temps plus tard qu’Hervé Damoiseau avait lui aussi embouteillé ce millésime 1980 au même degré.


Luca pensant alors avoir acheté tout le stock de ce millésime, Hervé lui répondit en avoir finalement gardé un peu pour l’embouteiller officiellement.


À noter qu’il existe quelques bouteilles officielle avec une étiquette indiquant 60% au lieu de 60,3%, mais il semblerait qu’il s’agisse d’une erreur d’impression.



Ces 2 bouteilles étaient relativement faciles à trouver il y a encore quelques années, mais elles sont désormais difficiles à débusquer comme tous les embouteillages limités dont la qualité du contenu est reconnue.

Pour ma part, j’ai d’abord acquis la version officielle grâce à un ami qui me donna le lien vers un site internet français qui en vendait encore à mon grand étonnement.


Quant à la version Velier, je l’ai acheté sur le site italien Old Whisky avant que leurs prix ne s’envolent.




DAMOISEAU 1980 60,3% ORIGINAL BOTTLER






Il s’agit d’un rhum d’assemblage de pur jus de canne à sucre et de mélasse du millésime 1980 de la distillerie guadeloupéenne Damoiseau.


Ce rhum a été embouteillé brut de fût à 60,3% après 18 ans de vieillissement en fût de chêne.





La robe est très sombre tirant vers le café avec des reflets acajous.


Au nez, on trouve une belle intensité et une gourmandise sur des notes de caramel brûlé, de confiture de fruits noirs, de sucre muscovado, ainsi que des arômes boisés de fût toasté.


En bouche, on découvre une puissance maîtrisée et une belle gourmandise.

On trouve des notes de caramel à la vanille, de moka, de bois chaud, de réglisse, ainsi que de fruits à coque torréfiés.


Belle longueur.

Un très beau rhum d’assemblage pur jus / mélasse, mon préféré parmi tous les millésimes officiels embouteillés à ce jour par Damoiseau : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.




DAMOISEAU 1980 60,3% VELIER



Il s’agit d’un rhum d’assemblage de pur jus de canne à sucre et de mélasse du millésime 1980 (distillation le 5 Février 1980) de la distillerie guadeloupéenne Damoiseau.


Embouteillé brut de fût à 60,3% par l'embouteilleur italien Velier, ce rhum a vieilli en fût de chêne jusqu’en 1998, puis en foudre de chêne jusqu’à son embouteillage en Juin 2002.


Il s’agit donc d’un rhum de 22 ans d’âge en tout dont 18 ans en fût de chêne.


La robe est très sombre tirant vers le café avec des reflets acajous.


Le nez est un peu moins intense et moins gourmand que la version officielle.

L’alcool me semble bien intégré.

On trouve des notes de cape de cigare, de cuir usé, de réglisse, ainsi que des notes boisées.


En bouche, l’alcool est également bien intégré.

C’est en revanche plus gourmand qu’au nez sur des notes de caramel brûlé, de café, de zan, d’épices chaudes (muscade, vanille), ainsi que des notes cendrées.

Belle longueur.

Une préférence pour cette version Velier malgré la gourmandise du nez de la version officielle : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

367 vues0 commentaire