• Olivier Scars

DEMERARA 7 DAYS : DAY 4



4ème partie de ce 1er hors-série avec l’aide de REFERENCE-RHUM et DURHUM, DEMERARA 7 DAYS a pour but de comparer les 36 rhum black bottles de Guyana par Velier lors de 7 soirées de dégustation.


Ce projet nous amène à la dégustation et la comparaison des 5 bouteilles PORT MOURANT.

PORT MOURANT 1972 47,8% 36 ans :

Le dernier Demerara qu’il me restait à trouver, cela m’a pris plusieurs années. Un ami devrait ouvrir la sienne pour ses 50 ans en 2022 et un autre la garde pour l’échanger contre un Skeldon. C est finalement mon ami de la région de Champagne qui s’est lancé dans un split qui n’a pas manqué de ravir les chercheurs de pépites comme moi.

Rhum de Guyana vieilli pendant 36 ans sous un climat continental dans 2 fûts marqués PM après distillation par Port Mourant Still (double alambic à repasse en bois), puis embouteillé à 175 exemplaires par Velier à 47,8%.

Ce rhum possède une couleur bronze.

Au nez, c’est gourmand, sur la coco grillée et la mélasse sans beaucoup de trace de bois. Un nez peu complexe.

La bouche prolonge le nez, toujours sur la coco et la mélasse. C’est chaleureux, mais peu intense, avec une longueur correcte.

Un Port Mourant sans ses marqueurs habituels. Gourmand et pas si complexe : ⭐️⭐️⭐️

PORT MOURANT 1974 54,5% 34 ans :

Un rhum que j’ai goûté plusieurs fois grâce à des splits réalisés par mon ami occitan.

Rhum de Guyana issu de 2 fûts marqués PM et vieilli pendant 34 ans sous un climat continental après distillation par Port Mourant Still (double alambic a à repasse en bois), puis embouteillé en 364 exemplaires par Velier à 54,5%.

Un rhum à la couleur acajou.

Un nez très riche et complexe, sur le cuir, la réglisse, le pruneau, les fruits murs, le tabac, le bois humide et une note salée.

En bouche, c’est une explosion de saveurs qui s’enchaînent chirurgicalement. On retrouve notamment le cuir et la boîte à cigare, puis la note salée persistante.

Très grosse longueur.

Un excellent Port Mourant d’une complexité rare : ⭐️⭐️⭐️⭐️

PORT MOURANT 1975 56,7% 33 ans :

Dégusté pour la 1ère fois au Lebensstern à Berlin pour un tarif au verre ne laissant pas de place à l’hésitation. Une bouteille que j’ai finalement achetée à bon prix à mon meilleur ami italien.

Rhum de Guyana issu de 3 fûts marqués PM et vieilli pendant 33 ans sous un climat continental après distillation par un Port Mourant Still (double alambic à repasse en bois), puis embouteillé en 518 exemplaires par Velier à 60,6%.

Un rhum d’une belle couleur acajou également.

Un nez gourmand, lourd et épais sur la mélasse, le pruneau et la réglisse. Le marqueur « bois humide » est bien présent.

Une bouche puissante avec une attaque agréable, collante et gourmande. On retrouve le pruneau, la réglisse et le bois humide sans le côté iodé du précédent.

Très belle longueur également.

Un superbe Port Mourant plein de gourmandise : ⭐️⭐️⭐️⭐️

PORT MOURANT 1993 65% 13 ans :

Un rhum que j’ai découvert chez Rum House à Prague à une époque où je ne buvais que des rons. Autant dire que cela m’a fait un choc et que j’ai cru ne jamais pouvoir l’apprécier ! C’est finalement plusieurs années après que je l’ai regoûté chez un ami normand et que j’ai pris conscience de ses qualités (le rhum, pas mon ami hein ?). Je l’ai donc acheté il y a quelques temps sur eBay à un tarif qui me semblait encore acceptable pendant que dans le même temps celui ci était en train de flamber sur de nombreux sites de vente en ligne.

Rhum de Guyana issu de 10 fûts marqués PM et vieilli pendant 13 ans sous un climat tropical après distillation par un Port Mourant Still (double alambic à repasse en bois), puis embouteillé à 2994 exemplaires par Velier à 65%.

Ce rhum présente une couleur ambrée.

Le nez est très puissant, un peu cendré, sur le boisé, le tabac blond, le raisin sec et quelques fruits (banane). On retrouve d’avantage de fruits après aération.

La bouche est toute aussi puissante et saisissante, intense sur les fruits avec des notes fumée / cendrée. On retrouve également des notes d’épices notamment le poivre.

Une bonne longueur.

Un Port Mourant brut qui ravira les amateurs : ⭐️⭐️⭐️

PORT MOURANT 1997 65,7% 15 ans :

Un rhum que j’ai découvert chez un ami normand et qui a guéri mon traumatisme de l’époque lié au Port Mourant 1993. Je l’ai acheté il y a quelques temps également sur eBay.

Rhum de Guyana issu de 4 fûts marqués UPM et vieilli pendant 15 ans sous un climat tropical après distillation par un Port Mourant Still (double alambic à repasse en bois), puis embouteillé à 1094 exemplaires par Velier à 65,7%.

Ce rhum présente une couleur cuivrée.

Au nez, on est sur de la mélasse avec une meilleure intégration de l’alcool que pour le précédent. On retrouve des notes très présentes de fruits exotiques séchés, de fruits blancs, de coing et de fruits secs.

En bouche, c’est plus équilibré que le précédent. On retrouve les notes fruitées (jaunes /blanches), mais également un côté beurré et de la coco, le tout souligné par un boisé discret et agréable.

Un superbe Port Mourant, complexe et gourmand : ⭐️⭐️⭐️⭐️




- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu