• Olivier Scars

DEPAZ 1929 45%



Toujours friand de déguster les plus vieilles cuvées et millésimes notamment de rhum agricole, je ne pouvais pas passer à côté de ce DEPAZ 1929.

Mais autant il est encore relativement facile de trouver le Bally 1929 (cf mon article sur ce blog), autant je n’ai jamais vu quelqu’un posséder cette bouteille de Depaz.



La seule que j’ai vu était celle du petit musée de la distillerie Depaz en Martinique où j’y ai également découvert les millésime 1950 et 1966 (j’y reviendrais plus en détails lors d’un prochain article).

Superbe distillerie située au pied de la montagne Pelée qui a subi de plein fouet l’éruption volcanique de ce même volcan au début du XXe siècle, j’ai eu la chance de pouvoir passez chez Depaz lors de mon premier voyage sur l’île aux fleurs.



À mon grand regret, la période n’était pas propice puisque la saison était terminée.

J’ai donc juste pu faire une petite balade par moi-même en suivant le circuit fléché et déguster les dernières sorties, ainsi que la gamme officielle. Toutefois je songe à retourner en Martinique et je programmerais en amont ma visite en regardant mieux le calendrier cette fois.



Pour en revenir au millésime 1929, c’est finalement mon incontournable ami du 94 qui réussit à en obtenir une sans que je n’ai beaucoup plus d’informations sur le propriétaire initial de cette bouteille.

Le fait est que, fidèle à lui-même, mon ami proposa un split sur lequel je me suis jeté bien évidemment. Le prix de 3cl étant en rapport avec la rareté de cette bouteille, les 20 derniers centilitres ne trouvèrent pas preneur dans un premier temps. J’eu alors l’idée de lui proposer de les lui acheter et de lui récupérer bouteille et boîte par la même occasion si cela était possible. Il accepta ma proposition et je pu dès lors faire figurer cette merveille en bonne place dans ma collection.



La première fois que je l’ai dégusté, c’était suite au passage éclair en Normandie de mon ami Pierre Horreau, ancien caviste aujourd’hui reconvertit en viticulteur (allez donc jeter un œil à sa page Facebook « LES VITINÉRANTS », son premier millésime sort ces jours-ci).

Ce rhum nous plongea dans un voyage dans le temps et inaugura une magnifique dégustation qui dura une bonne partie de l’après-midi.



Il s’agit donc d’un rhum de 1929 de la distillerie martiniquaise Depaz embouteillé à 45%.


La couleur est ambrée avec des reflets acajou.

Au nez, nous sommes sur les fruits secs (amande), la banane, les épices (muscade), ainsi que des notes de bois nobles associées à des notes de boîte à cigare.

En bouche, l’attaque est subtile, tirée d’une autre époque. Nous sommes sur des arômes boisés qui se mêlent aux fruits secs (raisin), à la vanille, aux épices (clou de girofle), ainsi qu’à des notes de feuilles de cigare, de réglisse et de sous-bois.

Longueur modérée.

Un rhum d’un autre temps qui nous y plonge dès les premiers instants : ⭐️⭐️⭐️

0 vue

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu