• Olivier Scars

HAMPDEN SINGLE CASK VELIER TASTING avec LAURENT CUVIER « LES RHUMS DE L’HOMME À LA POUSSETTE »

Mis à jour : juil. 8


Ces dernières années, l’embouteilleur indépendant VELIER nous a habitué à un des coups marketing à la hauteur de la qualité des bouteilles d’exception proposées.

Teasing, fuite (in)volontaires des étiquettes ou des pré étiquettes, dégustation en avant-première lors de masterclass etc…

Il faut bien le dire, l’immense majorité des amoureux de Velier dont je fais bien entendu parti en sont très friands !


Dans un 1er temps, Velier a sorti plusieurs vieux HAMPDEN tropicaux de marks différents via Habitation Velier, puis a participé à la sortie officielle par la distillerie elle-même des 2 premiers Hampden officiels ayant vieillis sous climat tropical, avant de sortir l’automne dernier le « Great House Distillery Edition ».


Crédit Photo : Jean Luis Caraibi

Lors du dernier Whisky Live Paris, deux Single Cask Hampden furent présentés dans les célèbres « black bottles » de l’italien : une sélectionnée pour le WHISKY LIVE PARIS et une pour LMDW.






Crédit Photo : Salon du Rhum Belgique



Annoncé depuis quelques semaines, un autre Single Cask avait affolé la toile.


Celui-ci avait été sélectionné pour le SALON DU RHUM à Spa en Belgique qui se déroulait le week end suivant du Whisky Live Paris.






Dans le nouveau catalogue LMDW intitulé « Little Big Book » offert lors du Whisky Live Paris, j’ai pu découvrir grâce à des flash codes de très intéressantes vidéos concernant les nouvelles et prochaines sorties.


Parmi celles-ci se trouvait l’histoire qui se cache derrière ces sélections de Single Cask Hampden.

Sur cette vidéo, on découvre à côté de Luca Gargano (le patron de Velier) 6 Single Casks aux étiquettes de couleurs différentes, alors même que les étiquettes des 3 Single Cask déjà sortis étaient d’un même jaune.





Pendant que certains sur les réseaux sociaux annonçaient la sortie de 9 Single Cask en tout, je me suis pour ma part douté que la vidéo avait été tournée avec des pré étiquettes test comme cela arrive souvent chez Velier.







Crédit Photo : Ollivier Boguais
Crédit Photo : Christelle Harris




Deux autres Single Cask furent respectivement sélectionnés et présentés au BAR CONVENT BERLIN et au WHISKY LIVE SINGAPOUR cette année.








Crédit Photo : Repost by Richard Blesgraaf



Le dernier Single Cask fut pour sa part sélectionné pour VELIER et présenté au UK RUM FEST.


Alors que chacun des Single Cask était vendu dans les festivals lors desquels ils étaient présentés, ce dernier ne fut finalement pas en vente à Londres, mais exclusivement sur le site internet Italien Spirit Academy.





Avec mes 2 amis OLLIVIER BOGUAIS et ALEX DENESLE, nous nous sommes serrés les coudes pour réussir à toutes les obtenir.

Chacun ayant ses réseaux et ses sources, c’est une recherche de quelques mois qui nous permit de toutes les réunir.


Pour fêter cela, ces 2 fans absolus d’esters (allez donc jeter un œil à leur page Facebook « ESTERS AND CO ») ont convié quelques grand amateurs d’Hampden dont j’ai l’honneur de faire parti pour déguster de manière comparative chacun de ces 6 Single Cask.

LUDOVIC NOEL et LAURENT CUVIER du blog « LES RHUMS DE L’HOMME À LA POUSSETTE » étaient également présents et ce dernier a accepté de partager avec moi ses retours de dégustation pour mon article.

Merci beaucoup à lui !




OWH 2011 8 ans 59,5% « BAR CONVENT BERLIN »


Sélectionné pour le Bar Convent Berlin (Allemagne), ce Single Cask porte le mark OWH réputé pour être le rhum qui possède le moins d’esters parmi ceux produits par Hampden (taux d’esters : 40-80).


Millésime 2011, ce 8 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 95 a été embouteillé à 59,5% à 270 exemplaires.


Malgré plusieurs essais pour en acheter une à des connaissances allemandes, c’est finalement un ami belge qui me l’a vendu au prix d’achat grâce à sa certitude que je l’ouvrirais.


La robe est dorée.


Au nez, on est bien loin de ce à quoi on s’attend en dégustant un Hampden.

Pas vraiment de traces d’esters et donc pas d’olives ni de fruits tropicaux trop mûrs.

On trouve des notes de compotée de poire, de l’amande amère, de la pomme verte associées à des notes herbacées.




En bouche, on retrouve des notes de banane verte, d’orgeat, de fruits blancs avec une astringence en fin de bouche.


Belle longueur.


Un Hampden très déroutant, à l’opposé des marqueurs Hampden habituels, mais qui ne m’a pas convaincu pour autant : ⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : Étrange ce Monymusk continental.




OWH 2012 7 ans 62,8% « WHISKY LIVE PARIS »


Sélectionné pour le Whisky Live Paris (France), ce Single Cask porte le mark OWH réputé pour être le rhum qui possède le moins d’esters parmi ceux produits par Hampden (taux d’esters : 40-80).


Millésime 2012, ce 7 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 299 a été embouteillé à 62,8% à 260 exemplaires.


Sorti à l’occasion du Whisky Live Paris début Octobre 2019, il me fallu arriver de bonne heure devant l’entrée de la Grande Hall de la Villette pour pénétrer dans le salon et aussitôt pouvoir accéder à la boutique.

Étonnement, les gens ne se jetèrent pas sur cette bouteille, me permettant d’en prendre une deuxième pour un ami.



La robe est cuivrée.


Le nez est plus expressif et gourmand que le précédent.

On trouve des notes de fruits exotiques (mangue) très mûrs, de poivre et de noix de cajou.


En bouche c’est puissant, mais relativement déséquilibré.

On retrouve les notes de mangue très mûres associées à des épices chaudes et de poivre noir.


Belle longueur.


Un bel exemple d’Hampden à faible esters, dommage que l’intégration de l’alcool ne soit pas au rendez-vous : ⭐️⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : Bien mieux avec un côté Long Pond gourmand qui m’a conquis.




LFCH 2011 8 ans 61,7% « WHISKY LIVE SINGAPOUR »


Sélectionné pour le Whisky Live Singapour (Singapour), ce Single Cask porte le mark LFCH connu depuis l’embouteillage d’Habitation Velier (taux d’esters : 85-120).


Millésime 2011, ce 8 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 295 a été embouteillé à 61,7% à 250 exemplaires.


Disponible à la boutique du salon, de nombreuses tentatives pour en récupérer une grâce à un festivalier se sont révélées veines.

C’est finalement un achat à distance depuis Singapour qui me permit de l’obtenir après avoir fait appel à une société de dédouanement lorsque la bouteille fut bloquée à la douane française.


La robe est dorée avec des reflets cuivrés.


Au nez, on a un profil gourmand avec des notes d’ananas très mûrs, de solvant et un peu d’olive verte.


En bouche, c’est plus sec sur des notes boisées patinées, de gingembre, de solvant et de fruits exotiques très mûrs.


Belle longueur.



Un profil en demi teinte avec un peu d’esters, mais pas tellement d’autres choses : ⭐️⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : Toujours pas Hampden et alcool un peu trop marqué.




LROK 2010 9 ans 63,2% « SALON DU RHUM »


Sélectionné pour le Salon du Rhum (Belgique), ce Single Cask porte le mark LROK apprécié par les amateurs depuis l’embouteillage d’Habitation Velier (taux d’esters : 200-400).


Millésime 2010, ce 9 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 215 a été embouteillé à 63,2% à 250 exemplaires.


Disponible en vente sur le site internet du salon, un bon timing m’a permis d’en acquérir une.


La robe est cuivrée.


Au nez, c’est également gourmand, mais bien plus intense que le précédent.

On trouve quelques notes d’olives vertes, de colle et de bananes très mûres.


Belle attaque en bouche.

C’est suave avec des notes de banane, de pomme verte et de tapenade, le tout soutenu par un boisé bien présent.



Très belle longueur.


Très beau profil, bien complet et boisé : ⭐️⭐️⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : Ah ben voilà ! Là on y est, avec un Hampden très complet.




<> H 2010 9 ans 69,2% « LMDW »


Sélectionné pour LMDW (France), ce Single Cask porte le mark <> H devenu célèbre auprès des fans d’Hampden depuis sa découverte grâce l’embouteillage Velier sorti pour fêter ses 70 ans (taux d’esters : 900-1000).


Millésime 2010, ce 9 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 41 a été embouteillé à 69,2% à 170 exemplaires.


Sorti par LMDW, j’ai réussi à m’en procurer une à Odéon.


La robe est dorée avec des reflets cuivrés.


Au nez, on trouve des notes d’olive verte à l’ail, de pomme chaude, d’ananas très mûr et de gingembre.


En bouche c’est puissant, limite un peu trop.

On retrouve des notes de tapenade, de vernis, d’ananas très mûr avec un boisé peu intense.


Très belle longueur.



Superbe Hampden avec un profil assumé puissant et complet : ⭐️⭐️⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : On monte encore dans l’intensité qui se fait même explosive.




HLCF / DOK 2010 9 ans 61% « THE ONE AND ONLY »


Crédit Photo : Alex Denesle

Sélectionné pour Velier (Italie), ce Single Cask porte le mark HLCF, le même que le 1er embouteillage d’Habitation Velier (taux d’esters : 500-700), et DOK qui est réputé pour être le rhum qui possède le plus d’esters parmi ceux produits par Hampden (taux d’esters : 1500-1600).

Il s'agit donc d'un "blend in the barrel".


Millésime 2010, ce 9 ans d’âge issu du fût ex Bourbon 76 a été embouteillé à 61% à 251 exemplaires.


Disponible en vente sur le site internet italien Spirit Academy, un bon timing m’a permis d’en acquérir une.


Crédit Photo : Alex Denesle

La robe est cuivrée.


Au nez, c’est pâtissier (brioche) avec des notes de fruits jaunes (nectarine), de solvant et de banane très mûre.


En bouche, c’est sec sur des notes fumées et boisées associées à de la saumure d’olive, de la banane ultra mûre et du vernis.


Très belle longueur.





Profil très différent et assez unique parmi cette dégustation comparative, intense et boisé : ⭐️⭐️⭐️⭐️



L’AVIS DE LAURENT : Hampden toujours, mais moins fruité et plus boisé, un peu moins mon truc.




Et maintenant ?


Il y a quelques années, lors de l’implantation de LA MAISON & VELIER (LMDW / VELIER) à New-York, une pré étiquette de Single Cask Hampden baptisé « New-York Edition » avait fuité sur le net.



C’est finalement il y a quelques semaines que cette étiquette est revenue sur le devant de la scène dans une présentation semblant plus aboutie et relançant tous les débats et hypothèses.

Projet avorté, en cours ou relancé ?


C’est finalement sur l’Instagram de Christelle Harris (patronne d‘Hampden) que l’information fut confirmée avec une sortie annoncée pour Mars 2020.


Les amoureux de Single Cask Velier vont pouvoir se remettre en chasse sous peu et une chose est sûre, il n’y en aura pas pour tout le monde !



Pour encore plus de détails sur l’avis de Laurent du blog « LES RHUMS DE L’HOMME À LA POUSSETTE », ça se passe ici :


https://lesrhumsdelhommealapoussette.com/2020/02/16/hampden-single-casks-le-tasting-avec-olivier-scars-who-rhum-the-world/

959 vues

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu