• Olivier Scars

PLANTATION - EXTREME SERIES V - BARBADOS W.I.R.D 1986 55,1% / BARBADOS W.I.R.D 2000 47,8% / BARBADOS


CREDIT PHOTO : PLANTATION RUM


Durant mon récent voyage à la Barbade avec l’équipe de PLANTATION dont je vous parlais dans cet article, on nous a annoncé l’arrivée imminente de la cinquième édition des EXTREME SERIES.


Le choix des rhums c’est cette fois porté sur la distillerie barbadienne W.I.R.D récemment acquise par l’entreprise française Maison Ferrand.


Il s’agit pour cette série de trois cuvées témoignant de la richesse de la diversité de production de la plus grande distillerie de l’île.



On trouve donc :


Barbados W.I.R.D 1986 55,1%


Barbados W.I.R.D 2000 47,8%

Barbados W.I.R.D 2007 58%


CREDIT PHOTO : PLANTATION RUM


Afin d’illustrer chacune des bouteilles et des coffrets, Plantation à fait appel à l’artiste barbadien Alex Mars dont la mère travaillait à la distillerie.


À noter que les 3 tableaux originaux, ainsi que les bouteilles numéro 1 de chacune des trois cuvées seront mises en vente aux enchères en ligne dans le but de récolter des fonds pour un projet de développement à la Barbade.


PLANTATION - BARBADOS W.I.R.D 2000 47,8%


CREDIT PHOTO : PLANTATION RUM


Il s’agit donc d’un rum de la distillerie barbadienne W.I.R.D du millésime 2000 de 21 ans d’âge.


Il a été créé grâce à l’assemblage de rums distillés en Greg still (alambic à repasse), Vulcain chamber still (alambic à chambre) et alambic à colonne.



Ce rum a ensuite passé 5 ans en fûts de bourbon sur place sous climat tropical, puis 16 ans en fûts de bourbon sous climat continental dont 2 ans en fûts de chêne français chez Maison Ferrand.


Il a été enfin embouteillé par Plantation sans aucun ajout à 47,8% en 924 exemplaires.


La robe est dorée.


Au nez, on découvre un profil élégant sur des notes de fruits blancs (poire), d’abricot sec, de miel de fleurs, puis apparaissent des notes de bois vernis, de noisettes et quelques notes camphrées.


En bouche, l’attaque me semble manquer légèrement de puissance.

Malgré cela, c’est frais et fruité sur des notes d’agrumes (pamplemousse), puis gourmand sur des notes de poires pochées, de noisettes doucement torréfiées et d’épices douces (cannelle), avant que n’apparaissent des notes d’amande amère et de chocolat noir.


Belle longueur.

Un peu déçu par le manque d’attaque et de corps malgré une belle longueur et un profil aromatique intéressant : ⭐️⭐️


PLANTATION - BARBADOS W.I.R.D 2007 58%


CREDIT PHOTO : PLANTATION RUM


Il s’agit donc d’un rum de la distillerie barbadienne W.I.R.D du millésime 2007 de 14 ans d’âge.

Il a été créé grâce à l’assemblage de rums distillés en Greg still (alambic à repasse) et alambic à colonne.



Ce rum a ensuite passé 2 ans en fûts de bourbon sur place sous climat tropical, puis 12 ans en fûts de bourbon sous climat continental dont 2 ans en fûts de chêne français chez Maison Ferrand.

Il a été enfin embouteillé par Plantation sans aucun ajout à 58% en 2856 exemplaires.


La robe est vieil or.


On découvre un nez plus intense lié aux écarts de degrés avec le millésime 2000.

On trouve des notes de noix de cajou, de coco grillé, de flan à la vanille, de moka, d’épices chaudes (muscade), ainsi que de bois vernis.


En bouche, l’attaque est franche et agréable.

On trouve une belle intensité avec des notes de crème à la vanille, de coco caramélisé, de noix de macadamia torréfiées, de compoté de poire, de café au lait, ainsi que de frangipane et d’un bois venant simplement soutenir le tout.


Belle longueur, mais qu’on aimerait toutefois encore plus longue.

Superbe profil, un poil plus de longueur l’aurait amené à 4 étoiles.

J’avoue néanmoins être exigeant avec les rhums que j’apprécie : ⭐️⭐️⭐️


PLANTATION - BARBADOS W.I.R.D 1986 55,1%


CREDIT PHOTO : PLANTATION RUM


Il s’agit donc d’un rum de la distillerie barbadienne W.I.R.D du millésime 1986 de 35 ans d’âge.

Il a été distillé en Greg still (alambic à repasse).



Ce rum a ensuite passé 13 ans en fûts de bourbon sur place sous climat tropical, puis 22 ans en fûts de bourbon sous climat continental dont 1 an en fût unique de chêne français chez Maison Ferrand.

Il a été enfin embouteillé par Plantation sans aucun ajout à 55,1% en 286 exemplaires.


La robe est cuivrée.


Au nez, on découvre un rum intense et concentré tout en restant élégant.

On trouve des notes de fruits jaunes (pêche, abricot, mangue), de miel de sapin, de noix et d’amandine, ainsi que de bois précieux.

En bouche, l’attaque est soutenue et agréable.

On trouve des notes de compoté de pêche, d’abricot sec, puis de pâte d’amande, de crème brûlée, de cappuccino avant que n’apparaissent des notes de fève de cacao, de gingembre confit et de poivre gris, ainsi que des notes anisées et de bois noble.


Très bonne longueur.

Le profil proposé par ce 1986 me plaît énormément, je le trouve très réussi.

Cela me donne envie de le comparer aux récents Rum Artesanal et Nobilis.

À suivre donc : ⭐️⭐️⭐️⭐️



CREDIT PHOTO : MATTHIEU GOUZE

265 vues0 commentaire