• Olivier Scars

RUM ARTESANAL JAMAICA 1977 48,9% / VENEZUELA 2005 57,8% / TRINIDAD 2008 58,2% / AUSTRALIA 2007 67,5%


Suite à la réception d’un nouveau colis contenant les nouvelles sélections de rums réalisées par l’embouteilleur indépendant allemand RUM ARTESANAL, voici aujourd’hui une dégustation de rums dont les origines se situent aux antipodes.


On retrouve dans ces coffrets de samples notamment ces 4 dernières cuvées :

JAMAICA 1977 45 ans 48,9%

VENEZUELA 2005 17 ans 57,8%

TRINIDAD 2008 14 ans 58,2%

AUSTRALIA 15 ans 67,5%



De quoi bien accompagner une journée normande pluvieuse !


JAMAICA 1977 45 ans 48,9%


CREDIT PHOTO : SPIRITUOSEN SUPERBILLIG


Il s’agit d’un rum jamaïcain de mélasse portant le mark MRJB.

Il s’agit d’un assemblage de rums jamaïcains, distillés en pot still et en alambic à colonne en Mai 1977, assemblées, puis vieillis 44 ans (dont une longue partie en Jamaïque avant d’arriver en Europe) en single cask (numéro 3).



Enfin, il est embouteillé en 288 bouteilles de 50cl en Octobre 2022 à 48,9%.


La robe est cuivrée avec des reflets acajou.


Au nez, on découvre des notes d’orange, de pêche jaune, puis de solvant, de figue, de noyaux et de crème d’amande avant que n’apparaissent des notes de noisettes torréfiées et de bois très élégantes.


En bouche, l’attaque est agréable.

On trouve des notes de compote de pêche et d’orange confite, puis de boîte à cigares et de noix de cajou associées à des notes d’amande amère et de chocolat noir, ainsi que des notes de bois noble.


Très bonne longueur.

Un profil qui n’est pas sans rappelé le Jamaica 1982 que Rum Artesanal a sorti il y a peu avec également une bonne balance fruit / amertume très cohérente :

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

VENEZUELA 2005 17 ans 57,8%

CREDIT PHOTO : BRÜLER WHISKYUHAUS

Il s’agit d’un rum de mélasse de la distillerie CADC (Corporacion Alcoholes Del Caraibos) du Venezuela distillé en alambic à colonne en Avril 2005, puis vieilli 17 ans en single cask (numéro 67).



Enfin, il est embouteillé en 342 bouteilles de 50cl en Octobre 2022 à 57,8%.




La robe est cuivrée.


Au nez, on découvre des notes d’anis, de café crème, de caramel légèrement brûlé, de cannelle et de noix, ainsi que des notes boisées.

En bouche, l’attaque est agréable avec des notes herbacées, de réglisse, de crème brûlée, de moka, de confiture de mangue et de citron confit, puis de noix torréfiées associées à des notes boisées.


Bonne longueur.



Un profil intéressant et très atypique, mais pas réellement dans mes goûts :

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

TRINIDAD 2008 14 ans 58,2%

CREDIT PHOTO : BRÜLER WHISKYUHAUS

Il s’agit d’un rum de pur jus de canne de la distillerie Ten Cane de Trinidad distillé en pot still en Mai 2008, puis vieilli 14 ans en single cask (numéro 257).



Enfin, il est embouteillé en 265 bouteilles de 50cl en Octobre 2022 à 58,2%.


La robe est cuivrée avec des reflets acajou.


Au nez, on découvre des notes de café noisette, de colle, de noyau de cerise, d’abricot sec, de gingembre et de cuir neuf, ainsi que de bois.

En bouche, on découvre une puissance maîtrisée.

On trouve des notes de ceinture en cuir, de noisettes torréfiées, de caramel au café et de brioche, puis de zeste d’orange brûlé, d’amande amère et d’encens, ainsi que des notes boisées bien présentes.

Bonne longueur.

Un profil atypique pour un rhum de Trinidad, probablement lié au fait qu’il soit distillé à partir de pur jus de canne.

Pas non plus franchement dans mes goûts :

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

AUSTRALIA 15 ans 67,5%

CREDIT PHOTO : BRÜLER WHISKYUHAUS

Il s’agit d’un rum de mélasse d’une distillerie australienne tenue secrète, distillé en pot still en Août 2007, puis vieilli 15 ans (dont les 10 premières en Australie) en single cask (numéro 117).



Enfin, il est embouteillé en 370 bouteilles de 50cl en Octobre 2022 à 67,5%.


La robe est légèrement cuivrée.

On découvre un nez porté sur des notes de fruits exotiques (mangue, papaye), de cape de cigare, de zeste d’orange et de muscade, ainsi que des notes boisées.

En bouche, l’attaque est puissante, mais l’alcool est bien intégré.

On découvre des notes d’orange confite, de tabac blond, de café au lait et de confiture de goyave, puis des notes de tabac et de cuir tanné avant que n’apparaissent de belles notes boisées.

Belle longueur.


Fruité, gourmand et intense avec une belle intégration de l’alcool :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.

88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout