• Olivier Scars

RUM ARTESANAL - WORTHY PARK 2007 15y 59,1% / CLARENDON 2009 12y 64,3% / HAMPDEN 1993 28y 63,5%






Nouvelles dégustations faisant suite à un nouveau colis reçu il y a peu contenant les nouvelles sélections de rhums réalisées par l’embouteilleur indépendant allemand RUM ARTESANAL.









Un coffret de samples contenant leurs 3 dernières cuvées :


WORTHY PARK 2007 15 ans 59,1%


CLARENDON 2009 12 ans 64,3%

HAMPDEN 1993 28 ans 63,5%


De quoi réaliser une belle dégustation 100% jamaïcaine avec ces 3 distilleries aux méthodes de production spécifiques.

WORTHY PARK 2007 15 ans 59,1%



Il s’agit d’un rum de la distillerie jamaïquaine WORTHY PARK distillé en Février 2007, puis vieilli 15 ans en single cask (numéro 193) sous climat continental avant d’être embouteillé en 350 bouteilles de 50cl en Avril 2022 à 59,1%.


La robe est cuivrée.


Au nez, on découvre un nez très floral porté sur la violette, le jasmin et des notes anisées associées à des notes médicinales (camphre, clou de girofle), de noisettes, de poivre blanc, de gingembre, de solvant, de thé vert, d'eucalyptus et de pomme verte.


En bouche, l’attaque est vive sur des notes de thé earl grey, d’anisette, de brunoise de pomme, de poivre de timut, de pot-pourri, de gingembre confit, de citron confit, d'eucalyptus d’amandes effilées et de clou de girofle.



Belle longueur.

Un profil très floral, médicinal et épicé que je n’apprécie pas spécialement :

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.

CLARENDON 2009 12 ans 64,3%



Il s’agit d’un rum de la distillerie jamaïquaine CLARENDON distillé en Décembre 2009, puis vieilli 12 ans dans les fûts numéro 258 et 259 sous climat continental avant d’être embouteillé en 738 bouteilles de 50cl en Avril 2022 à 64,3%.


La robe est vieil or avec des reflets cuivrés.


Au nez, on découvre des notes de solvant, de colle et de yuzu associées à des notes d’ananas mûr, mais également de caramel au café, de cajou et de gingembre.


En bouche, l’attaque est franche et portée sur des notes de poivre gris, de pain d’épice, d’ananas au sirop, ainsi que des notes mentholées et de fenouil, le tout soutenu par des notes de bois précieux.

Belle longueur.

Un peu plus dans mes cordes, mais un profil qui manque d'un peu plus de profondeur pour totalement me convaincre :

Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.

HAMPDEN 1993 28 ans 63,5%



Il s’agit d’un rum de la distillerie jamaïquaine HAMPDEN distillé en Septembre 1993, puis vieilli 28 ans en single cask (numéro 261) sous climat continental avant d’être embouteillé en 168 bouteilles de 50cl en Avril 2022 à 63,5%.



La robe est de couleur veil or.


Au nez, on est saisi par des esters gourmands comme souvent sur ce millésime et ce mark que l’on devine.


On découvre des notes de fruits exotiques trop mûrs (ananas, banane) associées à des notes d’olives vertes et de colle, ainsi que des notes acidulées (citron vert), puis des notes de poivre jamaïcain et de citron confit.


En bouche, l’attaque est intense, mais acceptable.



On trouve d’emblée des notes gourmandes de confiture de banane et de mangue et d’ananas rôti, puis des notes de tapenade d’olives vertes, de piment doux, de raisin au rhum, ainsi que des notes de gâteau au citron et de camphre.

Une légère amertume sur des notes d’amande amère et de vieux bois viennent soutenir le tout.

Très belle longueur.

Comme souvent chez Hampden dans le cadre de ce millésime mythique et de ce mark très probable C<H> en vieillissement continental, on a un profil d’esters gourmands que j’apprécie particulièrement :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.

227 vues0 commentaire