• Olivier Scars

RUMCLUB PRIVATE SELECTION - GARDEL 1983 38 ans 46,6%

Dernière mise à jour : 13 sept. 2021




CREDIT PHOTO : EXCELLENCE RHUM


Une fois n’est pas coutume, j’arrive à être dans les temps pour publier un article sur une bouteille qui vient tout juste de sortir !


J’avoue avoir un peu triché par anticipation, car j’ai reçu des informations sur cette bouteille quelques temps avant sa commercialisation, me permettant ainsi de prendre de l’avance sur la rédaction de cet article.

Quand on parle de rareté, on peut dire que cette cuvée remplit tous les critères.

Il s’agit en effet du rhum Gardel le plus âgé jamais embouteillé.



CREDIT PHOTO : GARDEL


GARDEL est la dernière sucrerie encore en activité en Guadeloupe (celle de Grande-Anse étant située à Marie-Galante).

Sa création remonte à 1870 et tient son nom de la grand-mère du premier propriétaire.


Cette exploitation agricole de Grande-Terre s’étend sur 900 hectares sur les communes du Moule, de Saint-François et de Sainte-Anne et travaille avec 2600 planteurs de l’île.

CREDIT PHOTO : GARDEL


Elle produit des sucres de différents types dont certains spéciaux, ainsi que du rhum et de la mélasse réservée à divers usages et notamment la distillation pour la création de certains rhums guadeloupéens d’autres distilleries de l’île.


CREDIT PHOTO : GARDEL


CREDIT PHOTO : SPIRIT OF RUM


De tout temps, les embouteilleurs indépendants qu’ils soient écossais, anglais ou italiens ont embouteillé des rhums Gardel.


Mon meilleur italien adorant ces rhums, j’eus le plaisir d’en déguster de nombreux grâce lui.


On peut citer notamment :







SILVER SEAL - GUADELOUPE - GARDEL 1977 32 ans 50,8% : on remarquera que l’indication « pure agricole rum » est une erreur puisqu’il s’agit d’un rhum de mélasse.






CREDIT PHOTO : WHISKY AUCTION




CADENHEAD’S - GARDEL 1982 20 ans 57,8% : même erreur de terminologie pour l’inscription « rhum agricole ».

À noter qu’il existe également un 2ème 1982 du même embouteilleur, mais de 18 ans d’âge.






CREDIT PHOTO : JUST WHISKY AUCTION



MOON IMPORT - GARDEL 1982 19 ans 46%


À noter qu’il existe également en 1992 chez cet embouteilleur.


CREDIT PHOTO : RUM AUCTIONEER







THE SECRET TREASURES - GUADELOUPE 1992 11 ans 42%





CREDIT PHOTO : EXCELLENCE RHUM


Notons enfin qu’il existe également un 1992 mis en bouteille par l’embouteilleur anglais Bristol.








Il s’agit donc d’un rhum de mélasse distillé en colonne par la sucrerie guadeloupéenne Gardel du millésime 1983 qui a vieilli 17 ans sous climat tropical, puis 21 ans sous climat continental dans un fût de bourbon, le fût initial étant trop abîmé pour poursuivre le vieillissement dedans.

Ce rhum a donc 38 ans d'âge.





CREDIT PHOTO : SPIRIT OF RUM


Ce single cask a été embouteillé brut de fût à 46,6% en 223 bouteilles de 50cl par la société allemande Spirit of Rum.


Dirk Becker (patron également de Rum Depot à Berlin et organisateur du German Rum Festival) importe également différentes marques de rhum pour l’Allemagne pour lesquelles il assure la distribution.

Avec autant de choses à gérer, il s’est allié à Benoit Bail (fondateur de la Confrérie Du Rhum entre autres activités) pour l’aider.



CREDIT PHOTO : SPIRIT OF RHUM


À noter que cette cuvée s’inscrit dans la série RumClub Private Selection - Treasure Cask.

Il s’agit de l’Edition 16.




La robe est d’un acajou très sombre.


Au nez, on est saisi par l’intensité des arômes et il est utile de le laisser s’aérer pour qu’ils puissent s’affiner.


On découvre alors des notes gourmandes de mélasse très épaisse et grasse, de vanille, de caramel au chocolat, mais également de boîte à cigare, de réglisse et bien entendu des notes boisées bien présentes.


En bouche, l’alcool est très bien intégré, suffisamment puissant pour me plaire, mais sans excès.


L’attaque est toujours gourmande sur des notes de mocha, de crème caramel vanillée, mais rapidement le bois apparaît avec une amertume sur des notes de fève de cacao et de zan associées à des notes d’eucalyptus.


Très belle longueur.

Le profil de ce rhum est à la hauteur de ces 38 années passées en fût et l’évolution de la bouche est très intéressante.

Les gourmands resteront probablement sur leur fin, mais la balance me semble toutefois agréable, notamment pour moi qui ne suis pas opposé aux arômes boisés et à l’amertume : ⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.




468 vues0 commentaire