• Olivier Scars

THE RUM CASK JAMAICA 26 ans 61,9% / THE RUM CASK JAMAICA 30 ans 55,6%



THE RUM CASK est un embouteilleur indépendant allemand basé à Pirmasens et désormais bien connu dans le monde du rhum grâce à plusieurs éléments.


Tout d’abord grâce à la qualité des rhums qu’il sélectionne et embouteille, issues de différentes distilleries de Jamaïque, du Guyana et des Fidji notamment.


On peut évoquer ensuite le prix généralement attractif de ses cuvées et ce, au delà même du fait que les bouteilles soient bien souvent d’une contenance de 50cl.






Parlons enfin de ces bouteilles en elle-même, très sympathiques dans la forme de la carafe, mais portant des étiquettes qui font quasiment l’unanimité et pas pour les bonnes raisons.





CREDIT PHOTO : WHISKY AND RUM SELECTION


Blague à part, bien que cela ne me dérange pas réellement, car ce n’est que le contenu de ces bouteilles qui m’intéresse, il est toujours tout de même sympa d’avoir une belle bouteille avec une jolie étiquette entre les mains, surtout lorsqu’on sait que ce n’est clairement pas ce qui coûte le plus cher dans la conception graphique.


Je suis en revanche bien plus indulgent avec le fait qu’il n’y a pas de boîte, car cela rentre en compte dans le prix bas de ces bouteilles.






C’est lors d’une dégustation de Noël avec le groupe Facebook « La crème » il y a quelques années que j’ai eu l’occasion de découvrir quelques une de ces sélections grâce à mon ami du 78.


Il me semble même que c’est lors de cet événement que j’ai dégusté mon premier rhum des Fidji, cela commence donc à remonter à loin.





CREDIT PHOTO : MALTERNATIVES


Lors de mes premières expériences avec la distillerie jamaïcaine Hampden, à l’époque où les versions vieillies sous les tropiques n’étaient pas encore disponibles, les millésimes 1993 et 1990 attirèrent mon attention, car de nombreux embouteilleurs indépendants les avaient sélectionné.


Pour ce qui est du millésime 1990, on peut citer Duncan Taylor, Rum Nation, Berry Bros et donc The Rum Cask.


Très rapidement, la réputation de ce rhum de 26 ans d’âge prit une incroyable ampleur, au point de le mettre au même niveau que le célèbre Samaroli 1993 Full Proof sorti quelques années auparavant et considéré par la plupart des dégustateurs comme le meilleur Hampden en vieillissement continental.



Il me fallait donc réussir à le déguster, mais ce rhum était déjà sold out partout.


En interrogeant un de mes contacts allemands, celui-ci accepta de me vendre une de ses bouteilles moyennant une plus-value d’une fois et demie le prix initial.

N’ayant pas trop le choix, car souhaitant réellement déguster cette cuvée, je le proposai alors en split afin d’en faire profiter le plus grand nombre et de partager le prix de cette bouteille.




L’opération ne dura à peine une dizaine de minutes tant cette sélection était devenue recherchée par d’autres dégustateurs qui comme moi avaient raté sa sortie et n’avait pas anticipé sa notoriété soudaine.


J’eus le plaisir de la déguster notamment avec mon ami pharmacien normand et je dois dire que nous ne fûmes pas déçus !



Qu’elle ne fut pas ma surprise lorsque j’appris grâce à un ami que The Rum Cask sortait un autre fût de Hampden de 1990, de 30 ans d’âge cette fois-ci.


Alors que je dormais paisiblement, un de mes amis du groupe Facebook Esters and Co m’envoya un message sur Whatsapp, me réveillant par la même occasion.


Ayant l’habitude de converser quasiment quotidiennement avec lui, je fus toutefois surpris quand je me rendis compte qu’il était 7h30.


Pensant ne pas regarder le message dans l’immédiat, j’eus finalement la lucidité de me dire que si il m’écrivait si tôt un week-end, c’est qu’il y avait sûrement une bonne raison.

Et quelle excellente raison en effet !

Celui-ci venait de m’envoyer le lien de cette fameuse cuvée qui venait tout juste d’être disponible sans avoir été annoncée nulle part au préalable !

Lui demandant comment est-ce qu’il avait eu cette information, il m’avoua avoir simplement passé le temps en surfant sur divers sites de vendeurs de rhum dans les transports en commun en allant travailler de bon matin.

Heureux hasard et béni soit mon bienfaiteur d’avoir partagé cette incroyable découverte avec moi !


Me concentrant pour passer ma commande si tôt sur ce site allemand qui demande de valider l’achat, puis d’effectuer un virement bancaire avant de finalement valider pour de bon, je finis par réussir et recevoir peu de temps après ma bouteille et un sample.


CREDIT PHOTO : BARREL AGED THOUGHTS


À noter que ces 2 cuvées sont recommandées par l’excellent blog « BARREL AGED THOUGHTS » de mon ami allemand Florian, tout comme actuellement une dizaine de cuvées produites par Jens Owczarek de The Rum Cask.

Un label de qualité donc.


Je vous encourage d’ailleurs à aller découvrir ses 2 articles dans lesquels il raconte la genèse de chacune de ses 2 sélections auxquelles il a participé.


On y apprend notamment que la sortie de ce 30 ans ne devait avoir lieu que le lendemain, mais qu’un bug informatique l’a finalement rendu disponible un jour plus tôt au grand damn de l’embouteilleur allemand qui pensait faire une surprise à ses clients en leur annonçant la bonne nouvelle via une newsletter.

CREDIT : BARREL AGED THOUGHTS






THE RUM CASK JAMAICA 26 ans 61,9%



Sorti en 2017, ce rhum du mark C<>H issu de la distillerie jamaïquaine Hampden a probablement subi un vieillissement mixte (tropical initialement, puis continental majoritairement) pendant 26 ans avant d’être embouteillé à 61,9% en 270 bouteilles de 50cl et quelques échantillons.


La robe est de couleur or.


Au nez, on est saisi par les esters, mais également un peu par l’alcool.

Quelques dizaines de minutes d’aération sont nécessaires afin de pouvoir profiter pleinement des arômes offerts par ce rhum.


On trouve des notes de colle, de houmous, d’olives vertes à l’ail, mais également des notes d’ananas trop mûrs et de citron vert, puis des notes herbacées / médicinales (eucalyptus).

Aucune perception boisée malgré les 26 ans passés en fût.

En bouche, l’alcool est d’abord saisissant, mais on s’y habitue très rapidement.

Les notes de confiture d’ananas apparaissent d’emblée, puis dérivent vers les notes de saumure, de tapenade, d’épices (gingembre), puis des notes acidulées (citron).

Pas de traces de notes boisées non plus à cette étape, une sensation soyeuse, limite huileuse.


Très belle longueur.

Un magnifique exemple de ce que peut faire le vieillissement continental sur un Hampden.

Il manque à mon sens un tout petit peu de précision et d’intégration de l’alcool pour réussir à égaler le Samaroli 1993 FP, mais il n’en reste pas moins excellent : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.




THE RUM CASK JAMAICA 30 ans 55,6%



Sorti fin 2020, ce rhum du même mark C<>H issu de la distillerie jamaïquaine Hampden a subi un vieillissement continental à priori exclusif avant d’être embouteillé 30 ans plus tard à 55,6% en 260 bouteilles de 50cl et quelques échantillons.


La robe est de couleur or.

Au nez, on découvre un rhum moins fougueux que son prédécesseur, moins puissant que ce soit au niveau de l’alcool que des esters.

Entendons nous bien, on a bien entendu toute la puissance d’un Hampden continental de ce mark, mais c’est d’avantage complexe, subtil et équilibré.


On trouve des notes de solvant, d’olives vertes, d’ananas rôti, de mangues gâtées, de yuzu, mais également des notes toastées et de fruits à coque (noisettes).


En bouche, on retrouve ce bel équilibre avec une sublime intégration de l’alcool.

Les amateurs de sensations fortes préfèreront probablement le 26 ans et son côté plus punchy, mais cette élégance me plaît énormément.


On retrouve des notes de tapenades d’olives vertes, de tomates confites, de saumure de câpre, puis une légère acidité sur le citron confit avant que des notes de chêne toastés n’apparaissent.

Les 30 ans ne se ressentent pas en terme de notes boisées, mais elles amènent à n’en point douter de la complexité, de l’équilibre et de la maîtrise à ce rhum.


Superbe longueur.

Un magnifique Hampden continental qui ne déclasse pas pour autant son petit frère.

Selon les goûts de chacun et le moment de dégustation, certains préfèreront le côté punchy et sans concession du 26 ans, quand d’autres préfèreront l’élégance, la plus grande complexité et l’équilibre de ce 30 ans.

Lors de ce face-à-face du jour, j’aurais tendance à préférer ce 30 ans, mais il se peut que ce soit l’inverse le lendemain : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.


426 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu