• Olivier Scars

VELIER PORT MOURANT 1985 46%

Mis à jour : 30 juin 2019



VELIER a sorti ses premiers embouteillages il y a maintenant de nombreuses années. Parmi ceux-ci figure la série dite « bleue » ou « Gauguin » définie par des encolures bleues et des étiquettes avec des tableaux de Gauguin.

Parmi les différentes séries, on trouve plusieurs rhum de mon année de naissance (1985) qui ont par conséquence retenu d’avantage mon attention : Longpond en 12 ans et en 13 ans, La Bonne Intention, Versailles et ce fameux Port Mourant qui nous intéresse aujourd'hui.



Ce rhum n’est pas une bouteille que l’on croise souvent, tout comme les autres bouteilles de cette série. J’ai moi même pris connaissance de son existence grâce au post Facebook fait par Milan Hava, patron du Bar RUM HOUSE à Prague. Cet établissement bien connu des amateurs de rhum propose le plus grand choix au monde de rhum en vente au verre à ma connaissance.

Des années avant la publication de ce post Facebook, Jean-Paul et moi étions déjà allés à Prague (cf mon article sur le Havana Maximo) et notamment dans ce bar. Nous y avions dégusté de nombreux rons et même expérimenté quelques Demerara et Caroni Velier sur conseil de Durhum que Jean-Paul lisait déjà assidûment. Les prix étaient imbattables du fait d’un euro fort et de l’absence de spéculation sur ces bouteilles à cette époque dans ce pays.

Malheureusement nous n’étions à l’époque pas préparés à de tels arômes et à de telles puissances, nous avons donc fini le séjour en restant sur nos habitudes sud-américaines et d’Amérique Centrale pour nos choix de rhums.



C’est bien des années après que je suis revenu de mon côté à Prague et que j’ai eu envie de retourner dans ce bar. Les prix des verres des quelques bouteilles de Velier survivantes s’étaient harmonisés sur les prix pratiqués ailleurs en Europe.

Me souvenant de la publication du patron concernant cette bouteille de Port Mourant 1985, je fis le tour de la carte pour la trouver, mais sans succès. La serveuse n’en savait pas plus que moi et le patron était malheureusement absent pour pouvoir répondre à mes interrogations.


L’efficacité de la fonction recherche de Facebook aidant, je réussi à le retrouver et à rentrer en contact avec lui la veille de mon retour en France. Problèmes : mon avion décollait vers 12h et je n’avais qu’un bagage en cabine, donc sans autorisation d’y transporter une bouteille.

L'occasion étant trop belle, je ne pouvais pas passer à côté.



Après une courte négociation sur le prix, il accepta de me la vendre le lendemain matin.

Rendez-vous était donc pris de très bonne heure à son bar le matin de mon départ et après avoir échangé sur le monde du rhum, cette fameuse bouteille fût enfin mienne.

Une fois à l’aéroport, l’hôtesse d’accueil de la compagnie aérienne sur laquelle je voyageais me proposa de mettre gratuitement mon bagage en soute faute de place dans la cabine. Un joli signe du destin qui me conforta dans cet achat !


Quelques jours après mon retour en France, nous l'avons ouvert et dégusté avec JEan-Paul à l’occasion de mon anniversaire.



Il s’agit d’un rhum de 1985 de 11 ans d’âge embouteillé à 46% à Liverpool pour Velier en 1200 exemplaires.


La couleur est cuivrée avec des reflets bronzes.

Le nez est gourmand et caractéristique de la distillerie. On y trouve des notes de mélasse, de fruits rouges et de réglisse associées à des notes de bois humide.

La bouche manque de puissance, mais reste gourmande. On retrouve les fruits rouges et des notes de pruneau, de la réglisse et du bois humide.

La longueur est correcte.

Un joli modèle de réduction de Port Mourant, mais que je préfère nettement en version Full Proof comme ce fût le cas pour les embouteillages Velier qui ont suivis : ⭐️⭐️⭐️

0 vue

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu