• Olivier Scars

VISITE D’ELEVEUR DE COGNAC : HINE


CREDIT PHOTO : INFINIMENT CHARENTES


Lors de mon retour en terre cognaçaise en Octobre dernier, j’avais prévu de visiter à Jarnac la maison HINE dont j’avais entendu parlé lors de ma visite chez Delamain quelques mois au préalable.


CREDIT PHOTO : INFINIMENT CHARENTES


Mon hôte m’accueilla dans ce lieu très agréable où trône un daim rouge sur la pelouse, emblème de la marque.


C’est en 1791 que Thomas Hine arrive à Jarnac depuis l’Angleterre avec pour but de découvrir les secrets de fabrication du cognac, le spiritueux préféré de son père.


Depuis, ce sont 6 générations qui se sont succédées jusqu’à nos jours pour produire les cognacs Hine.




La maison Hine possède ses propres vignes depuis 2003 réparties en 115 hectares en Grande Champagne à Bonneuil et 10 hectares en Petite Champagne, toutes constituées de vignes d’Ugni Blanc.


Le vin obtenu après fermentation est à fort taux d’acidité et à faible taux d’alcool (autour de 9%).

CREDIT PHOTO : HINE

Pour la distillation, c’est un bouilleur de cru qui s’en charge, c’est à dire un distillateur ambulant.


Celle-ci se fait en conservant toutes les lies et donne une eau-de-vie de vin coulant de l’alambic à 72,4% maximum avec une acidité conservée.


Pour le reste de la production, Hine achète du vin à distiller ou directement de la « blanche » (eau-de-vie de vin non vieillie), à 70 exploitants agricoles situés uniquement en Grande Champagne et en Petite Champagne.

À noter que Hine n’achète pas de cognacs déjà vieillis.

CREDIT PHOTO : INFINIMENT CHARENTES


CREDIT PHOTO : HINE


L’eau-de-vie va ensuite passer dans un fût de chêne français neuf (âgé de moins de 4 ans) pendant 8 mois, avant de rejoindre un fût roux (âgé de plus 4 ans).


Les jeunes cognacs passeront ensuite 1 an en foudre de chêne pour homogénéiser les lots.


Particularité chez Hine, la série EARLY LANDED.


Cette gamme de millésimes provient de cognacs ayant vieillis 2 ans à Cognac avant d’être envoyés en fûts scellés au Royaume-Uni (initialement Bristol, puis désormais dans le Speyside) pendant 20 à 25 ans avant d’être finalement rapatrié à Cognac pour être embouteillé.

La différence de climat (bien moins pluvieux dans le cognaçais qu’au Royaume Uni) donne des profils aromatiques bien différents à chacune des 2 versions d’un même millésime.

CREDIT PHOTO : HINE


CREDIT PHOTO : HINE





La maison Hine dispose d’un magnifique chai de vieillissement et comporte un Chai Paradis qui contient tous les millésimes.


Ce chai est fermé par une porte scellée par huissier afin d’éviter d’avoir à sceller tous les fûts.




CREDIT PHOTO : HINE


Toujours dans l’idée de faire perdurer les relations franco-anglaises, la maison Hine est détentrice du Royal Warrant de sa majesté la Reine d’Angleterre Elizabeth II qui lui confère la qualité de fournisseur officiel de cognacs pour la Cour d’Angleterre.


CREDIT PHOTO : HINE


La gamme des cognacs HINE est très riche.


H BY HINE : Appellation Fine Champagne Contrôlée VSOP.

Assemblage Grande Champagne et Petite Champagne possédant au moins 50% de Grande Champagne.


RARE : Appellation Fine Champagne Contrôlée VSOP.


ANTIQUE : Appellation Grande Champagne Contrôlée XO (cuvée la plus célèbre).


CIGAR RÉSERVE : Appellation Cognac Contrôlée XO.

Assemblage de Grande Champagne, Petite Champagne et Fins Bois.


HOMAGE : Appellation Grande Champagne Contrôlée XO contenant 4 millésimes Early Landed.


TRIOMPHE : Appellation Grande Champagne Contrôlée XO.

Assemblage d’une cinquantaine d’eaux-de-vie pour un assemblage d’environ 45-50 ans.


CUVÉE 250 : millésime 1953 d’environ 60 ans d’âge.


MARIAGE : assemblage d’une douzaine d’eaux-de-vie entre 1921 et 1959.


MILLÉSIMES : 20-25 ans d’âge.

Le plus vieux millésime remonte à 1838.


EARLY LANDED : 22 ans d’âge en moyenne.


SINGLE CASK


CUVÉES BONNEUIL : 3 millésimes (2005, 2006 et 2008) pour rendre hommage au domaine viticole de Bonneuil en Grande Champagne.

Cuvée parcellaire non assemblée (Single Vineyard).

CREDIT PHOTO : HINE


HINE - TALENT - 40%


CREDIT PHOTO : HINE


Il s’agit d’un cognac Appellation Grande Champagne Contrôlée.


Cet assemblage d’environ 60 ans d’âge est composé d’une cinquantaine d’eaux-de-vie dont 4 datant de la fin du XIXème siècle et a été embouteillé à 40%.



La robe est cuivrée.


Au nez, on est transporté par des arômes intenses et gourmands sur des notes de fruits confits (datte), d’épices (muscade), fruits secs (noix) associées à un beau boisé en profondeur.


En bouche, l’attaque est douce sur des notes de fruits à coque (cajou), d’épices (clou de girofle), de fruits secs (figue) accompagnées par un beau rancio.


Très belle longueur.


Un très beau cognac que j’aurais aimé déguster à un degré un peu plus élevé afin de gagner en attaque et en puissance, mais je comprends le parti pris : ⭐️⭐️⭐️


- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu