• Olivier Scars

VISITE DE DISTILLERIE DE COGNAC : VALLEIN-TERCINIER

Après une première journée de visite de distilleries et d’éleveurs de cognac, je passais la nuit sous la chaleur accablante qui régnait à Cognac en m’hydratant comme il se doit dans l’excellent bar de mixologie La Luciole.


Alors que je découvrais leurs cocktails créations à base de cognac, ainsi que des marques que je ne connaissais pas de ce spiritueux, je fus rejoins par une bonne partie de l’équipe des rhums Plantation qui accueilliait en séminaire des bartenders de toute l’Europe.


Le temps de prolonger quelque peu la soirée avec quelques Daïquiri, je partis finalement me coucher pour être en forme pour la dernière journée de mon périple.


CREDIT PHOTO : LES RHUMS DE L'HOMME A LA POUSSETTE


Après un réveil matinal un peu mouvementé, je pris la route direction Chermignac afin de rejoindre le Domaine des Forges où j’avais rendez-vous avec Catherine Roudier-Tercinier,  propriétaire de VALLEIN-TERCINIER.


J’ai eu l’occasion de découvrir les cognacs de cette excellente maison grâce à mon ami du 78, notamment lors des désormais célèbres soirées dégustation de Noël avec le groupe « La Crème ».


J’ai du coup creusé et pus découvrir une bonne partie de leur gamme lors des Whisky Live.


CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER


La création de la maison Vallein-Tercinier date de 1850 et regroupe 5 générations.


À la fois distillateur et éleveur de cognac, le domaine possède 25 hectares de vignes Ugni Blanc répartis sur les terroirs Fin Bois et Bon Bois.


Pour les autres terroirs (notamment Grande Champagne et Petite Champagne), la maison travaille toujours avec la même 15aine de producteurs à qui elles achètent aussi bien des eaux-de-vie tout juste sorties d’alambic comme des cognacs déjà vieillis en fût.




Après récolte, pressage et fermentation, c’est un vin autour de 10 degrés qui est distillé sur lies par 8 alambics à repasse chauffés au gaz.




CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER




Le chai de vieillissement comporte de nombreux fûts de chêne du Limousin et de foudres.




CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER


CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER



Mon hôte me conduisit ensuite dans le Chai Paradis où se trouvent les plus vieilles eaux-de-vie de la maison contenues dans des fûts et dans des dames-jeannes, certaines affichant même un millésime du XIXe siècle.



CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER


CREDIT PHOTO : VALLEIN-TERCINIER


La visite se termina par une magnifique dégustation, de très nombreuses anecdotes et discussions passionnantes avec Mme Roudier-Tercinier.


La gamme comporte plusieurs catégories.


« Les Classiques » regroupent des cognacs de VS à XO en passant par la Vieille Réserve et le Hors d’âge.


CREDIT PHOTO : LES RHUMS DE L'HOMME A LA POUSSETTE


Viennent ensuite les « Éditions Limités » composées de cognacs d’exception réduits ou embouteillés « Bruts de Fût ».


Mes coups de cœur actuels vont vers le FIN BOIS LOT 70 (un autre que celui de la photo donc) et le LOT 40 - HOMMAGE À PAUL VALLEIN.


À noter également une gamme de Pineau des Charentes de grande qualité incluant l’incroyable « L’Oublié - 1978 » qui a passé plus de 30 ans en fût.




VALLEIN-TERCINIER LOT 65 GRANDE CHAMPAGNE 47%



Ce très vieux cognac distillé en 1965 du fait du numéro du lot provient du terroir Grande Champagne et a été embouteillé brut de fût par la maison Vallein-Tercinier, d’abord en 2013 à 47% (la version que je déguste), puis en 2016 à 46%.



C’est chez mon ami du 78 que j’ai pu déguster pour la première fois ce cognac.

Dès lors, il m’en fallait une bouteille.


En rupture de stock même sur internet, c’est finalement le destin qui me permit de l’acquérir.


Alors que j’allais donner un concert à Niort, un ami charentais avait organisé le jour de ma venue une masterclass de mon ami Florent de chez TWELVE.

Après avoir participé à cette magnifique conférence / dégustation, je fis un tour dans la cave où elle se déroulait.

Parmi les nombreuses références de qualité, je tombai par hasard sur ce fameux cognac étiqueté au prix de sortie que je m’empressai d’acheter.


La robe est cuivrée.


Au nez, on est saisi par sa fraîcheur amenée par des notes de fruits exotiques (passion, ananas), puis apparaissent des notes de feuilles de cigare, de pêche blanche, de noix et de sous-bois.


En bouche, on retrouve ces sublimes notes de fruits exotiques (passion en tête) associées à un délicieux rancio, ainsi qu’à des notes de fruits à coque (noix) et de fève de caaco.


Très belle longueur.

Un magnifique cognac avec un très beau profil aromatique porté notamment par les fruits exotiques : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu