• Olivier Scars

VISITE DE LA DISTILLERIE DE RUM MOUNT GAY / MOUNT GAY TRICENTENNIAL 43%

Mis à jour : oct. 8



CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


Profitant d’un voyage à la Barbade en 2018, j’avais pour idée de visiter les trois distilleries de l’île.

Toutefois, je n’avais pas encore mon blog à cette époque et il m’était donc difficile de pouvoir espérer une réponse de la part de la distillerie Mount Gay dans le but de la visiter.

En effet, ce que l’on peut visiter en tant que touriste est une sorte de show-room situé à Bridgetown, la distillerie en elle même se situant dans le Nord de l’île.

Certes pas dénué d’intérêt puisqu’il s’y déroule une visite guidée explicative, mais j’émettais des doutes quant à la possibilité d’y trouver les réponses à mes nombreuses questions concernant des détails techniques.



Avant de nous y rendre, nous avons eu plusieurs occasions de déguster le célèbre Mount Gay XO que l’on vend une bouchée de pain notamment en flash dans les rayons de tous les supermarchés.


Ma femme appréciant beaucoup les rums de la Barbade, nous avons pu en profiter notamment en cocktail en admirant le coucher du soleil depuis la terrasse de notre chambre d’hôtel.


Il est également quasiment obligatoire de trouver du rum Mount Gay dans les Rum Shop aux quatre coins de l’île.


Ces petites cahutes aux couleurs vives correspondent en quelque sorte à nos petits bistros de quartier en France en beaucoup plus rustique, mais au moins autant convivial et avec un environnement extérieur beaucoup plus agréable.


Lieu d’échange social, il est très agréable de s’y asseoir sur un tabouret haut et de lancer la conversation avec le patron.


Étant fan de musique, notamment de Reggae et de musiques caribéennes en général, je fus heureux d’entendre des morceaux de Sizzla sur la sono du Rum Shop où nous nous étions arrêtés pour contempler la vue de la côte Est de la Barbade, bien plus sauvage.

Rien de tel qu’un bon Rum Punch (sorte de Planteur avec de la muscade, épice reine sur l’île) pour accompagner ce moment d’échange et de détente.



Profitant d’une des rares demi-journées pluvieuses de notre séjour, nous prîmes la direction du show-room Mount Gay situé dans la capitale barbadienne.


Ma frustration de ne pas pouvoir visiter la distillerie fut finalement rapidement dissipée grâce à une visite guidée de qualité où nos hôtes purent répondre avec précision à bon nombre de mes questions.


Pour le reste, c’est dans l’excellent ouvrage « L’Atlas du Rhum » de Luca Gargano et dans Rumporter que je pus trouver les dernières réponses qui me manquaient.


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


Un document officiel fait état de l’existence de la distillerie dès 1703, ce qui en fait la distillerie la plus veille au monde encore en activité et forte de plus de 300 ans d’expérience.


Détenue initialement par la famille Sober, elle fût néanmoins gérée sur place par le barbadien John Gay Alleyne qui donna à sa mort son nom à la distillerie (elle s’appelait initialement Mount Gilboa).

Après un parcours entrepreneurial agité, elle fût finalement rachetée par Rémy Cointreau en 1989 à la famille Ward qui en était alors propriétaire depuis 1918 et qui garde encore actuellement quelques pourcentages du capital de l’entreprise et le droit de produire leur rum triplement distillé en alambic et nommé « Mount Gilboa ».


La mélasse vient de la Caraïbe et en petite quantité de la Barbade, le domaine de Mount Gay possédant une plantation de 143 hectares sur laquelle a été replanté de la canne à sucre.


L’eau qui sert à la réduction des rums vient d’un puits creusé directement jusqu’à la nappe phréatique située sous le domaine.


La fermentation de la mélasse dure environ 1 à 2 jours avant la distillation.


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY





Mount Gay possède 3 pot stills à double retors en cuivre et 1 colonne continue de type « Coffey ».




CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


Le chai de vieillissement du domaine regroupe environ 15000 fûts dont une grande partie est constituée de fûts de chêne américain ex bourbon ou ex Tennessee Whiskey, tandis que l’autre correspond à des fûts de chêne français ex cognac.


Pendant de nombreuses années, c’est M. Allen Smith qui officia en tant que maître de chai chez Mount Gay.


Après avoir appris à ses côtés durant 5 ans, c’est désormais Mme Trudiann Branker qui a pris la relève avec une refonte de la gamme iconique tout en gardant l’âme de celle-ci.



CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


CREDIT PHOTO : MOUNT GAY


Cette gamme classique des rums Mount Gay est constituée des rums suivants :


Silver : rum blanc d’assemblage de rums distillés en alambic et d’autres en colonne,


Eclipse : rum ambré d’assemblage,


Mauby Rum : spicy à l’écorce de mabi,


Black Barrel : rum d’assemblage de rums de 3 à 8 ans distillés en alambic et d’autres en colonne (mais majoritairement en alambic), puis vieilli en fût de bourbon préalablement calciné,


XO : assemblage de rums vieillis en fûts de bourbon, cognac et whisky entre 5 et 17 ans,


1703 : assemblage de rums entre 10 et 30 ans d’âge.



On peut rajouter à cette gamme, des séries limités incluant :


XO Cask Strenght 63% : j’ai réussi à acheter une à l’aéroport,


XO Peat Smoke Expression 57% : XO avec finition pendant 6 mois en fût de whisky Islay,

Pot Still Rum : intégralement distillé en alambic.






Enfin on peut citer la gamme « Origin Series » qui compare en coffret 2 rums :


Origin Series 1 : rum vieilli en charred cask (chêne américain carbonisé) VS rum vieilli en virgin cask (chêne français toasté),


Origin Series 2 : rum distillé en colonne en cuivre VS rum distillé en pot still en cuivre.






MOUNT GAY TRICENTENNIAL 43%


CREDIT PHOTO : GIULIANO CARTA








Pour fêter les 300 ans de la distillerie en 2003, Mount Gay a sorti un assemblage de rums des millésimes 1969, 1974 et 1976 embouteillé à 43% en 3000 exemplaires.







CREDIT PHOTO : GIULIANO CARTA









C’est grâce à un échange de sample avec mon ami blogueur italien que j'ai réussi à m'en procurer 3cl.








CREDIT PHOTO : GIULIANO CARTA



La robe est acajou.


Le nez est subtil, puis devient intense avec un peu d’aération.

On retrouve des notes de fruits à coque torréfiés (cajou), de fruits secs (abricot), de café et de coco grillé donnant de la gourmandise à l’ensemble.


En bouche, c’est suave et gras sans kick important, avec des notes de café et de coco caramélisée, associées à des notes de tabac, de fruits à coque toastés (noix) et de caramel brûlé, le tout sublimé par un joli boisé intense.


Très belle longueur.



L’esprit de Mount Gay sublimé dans un assemblage digne des 300 ans d’histoire de la distillerie qui continue d’innover : ⭐️⭐️⭐️⭐️



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUM TASTING NOTES ici.

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu