• Olivier Scars

VISITE DE LA DISTILLERIE DE RUM ST. NICHOLAS ABBEY / ST. NICHOLAS ABBEY 18 ans 40%



Lors de mon voyage à la Barbade en 2018, j’ai eu envie de découvrir les différentes distilleries de l’île.

Parmi celles-ci, ST. NICHOLAS ABBEY était celle que je connaissais le moins.


Le rhum est omniprésent à la Barbade, mais celui de cette distillerie est le moins représenté des 4 probablement lié au jeune âge de cette dernière.




Souhaitant être d’emblée classée parmi les rhums de renom, la marque n’a pour le moment pas développé de gamme adaptée à la mixologie.


Ceci explique qu’on ne retrouve à ma connaissance aucune de leurs bouteilles dans les rum shops.





Mon premier contact avec les rums de cette distillerie remonte à mon 1er voyage chez mon ami londonien.


Lors d’une dégustation dantesque dont je parlais déjà dans mes articles concernant le SAMAROLI JAMAICA 1993 FP et le CARONI 1982 SC VELIER que je vous invite à (re)découvrir, nous avions débuté les hostilités par la dégustation du St. Nicholas Abbey 15 ans que mon ami avait particulièrement apprécié et qu’il souhait me faire découvrir.




St. Nicholas Abbey est en réalité un manoir jacobéen (style anglais du 17ème siècle à l’époque où la Barbade appartenait à l’Angleterre) construit en 1658 et associé à une plantation de canne à sucre très importante sur l’île.




Récemment racheté en 2006 par l’architecte Larry Warren, celui-ci a relancé la distillerie en 2009 grâce à Richard Seale (Foursquare).



Le domaine regroupe plus de 400 hectares dont 225 hectares de cannes à sucre.


Ce n’est cependant qu’une petite partie qui est utilisée par la distillerie pour le moment.



À la différence des autres distilleries de la Barbade, St. Nicholas Abbey n’utilise pas de mélasse, mais du sirop de canne obtenu grâce au jus de canne frais produit par broyage juste après la coupe.


La fermentation dure 5 jours avec ajout régulier d’eau provenant du puits du domaine.


Le jus de canne ainsi fermenté va s’évaporer sous vide à basse température afin d’obtenir du sirop de canne qui présente l’intérêt d’être utilisable tout au long de l’année à la différence du pur jus de canne utilisable lui uniquement en période de récolte, c’est-à-dire seulement 5 mois dans l’année.



La distillation va être réalisée grâce à un alambic à colonne surnommé « Annabelle » qui produit des rhums légers qui coulent à 92% avant d’être réduit à 65% pour être mis en fût.


Les réglages de distillation ont été réalisé également par Richard Seale.



Le chai de vieillissement est constitué de fûts de chêne américain ex bourbon dont certains sont marqués « Foursquare ». 


En effet, les plus vieux rhums de St. Nicholas Abbey proviennent de 300 fûts de rums vieux achetés à Foursquare, puis laissés vieillir encore plusieurs années chez St. Nicholas Abbey avant d’être embouteillés à la main en tant que produits de la gamme.



CREDIT PHOTO : GIULIANO CARTA



La gamme des rums St. Nicholas Abbey a beaucoup évolué ces dernières années.


Elle a notamment regroupé pendant un temps des rums 10 ans, 12 ans et 18 ans d’âge qui venait d’être embouteillé lors de la visite.


La distillerie a également embouteillé un rum de 5 ans full proof à 60% que mon ami de Rambouillet a ramené de son passage à la distillerie et qu’il a accepté de me sampler.




CREDIT PHOTO : ALEXANDRE CESARIN


La gamme actuelle comporte un rhum blanc, un 5 ans et un 8 ans produits par la distillerie, ainsi qu’un 15 ans et un 22 ans produit chez Foursquare, mais ayant vieillis leurs dernières années à St. Nicholas Abbey.

À noter que tous les rhums vieillis sont étiquetés single casks.




ST. NICHOLAS ABBEY 18 ans 40%



Ce rum de la Barbade est donc issu du stock de Foursquare produit et vieilli initialement chez ce dernier avant d’être racheté par St. Nicholas Abbey où il a terminé son vieillissement.


Il s’agit d’un single cask embouteillé à 40%.


La robe est ambrée avec des reflets cuivrés.


Au nez, c’est très fin, sur des notes de muscade, de cannelle, de vanille et de feuilles de cigare.

En bouche, c’est suave tout en restant extrêmement élégant.

On retrouve bien entendu les notes d’épices chaudes (muscade, vanille), mais également des notes d’écorces d’orange et de fruits secs.


Belle longueur.


Un rhum très élégant qui reflète le savoir faire de Richard Seal très présent dans cette distillerie et plus que jamais dans cette cuvée.

Impatient de découvrir le devenir des plus jeunes distillats de St. Nicholas Abbey qui continuent actuellement de vieillir sur place : ⭐️⭐️⭐️

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu