• Olivier Scars

BRISTOL CLASSIC RUM - VERSAILLES 1985 11 ans 46% / 13 ans 46% / 22 ans 46%



Mon récent article concernant la dégustation comparative des trois versions du LONG POND 1985 de l’embouteilleur indépendant anglais BRISTOL SPIRIT LTD m’a donné envie de comparer cette fois ses différentes versions du VERSAILLES 1985.


On peut en compter 3 versions dont les étiquettes et la forme des bouteilles varient au cours du temps : 11 ans, 13 ans et 22 ans.



Il s’agit comme très souvent chez Bristol de rums embouteillés à 46%.


À noter que les anglais de chez Berry Bros & Rudd ont également embouteillé leur propre Versailles 1985.









J’ai eu le plaisir de trouver la version 13 ans à la cave CORMAN COLLINS de Battice près de Liège en Belgique.













C’est suite à un voyage au Japon que je pus récupérer la version 11 ans à une connaissance française expatriée là-bas.








La version la plus difficile à trouver fût donc celle de 22 ans.


Je n’avais vu passer la photo de cette bouteille qu’une seule fois sur les groupes Facebook spécialisés et par chance, j’avais déjà discuté un peu par le passé avec son propriétaire.


À mon grand regret, il m’apprît qu’il avait vendu cette bouteille à un célèbre producteur de rhum arrangé français.


C’est donc au culot que je lui écrivis afin de lui proposer de la lui racheter.

Ce dernier m’expliqua qu’il l’avait achetée pour l’offrir à un ami né en 1985, mais qu’il était disposé à me l’échanger contre une autre bouteille de rhum de cette même année.


Peu de temps auparavant, j’avais acheté une bouteille de rum Barbados 1985 sur le webshop italien Old Whisky.


Après avoir vérifié qu’il leur en restait, je conclus cet échange avec celui qui deviendra peu de temps après le plus célèbre des producteurs de rhum arrangé à la retraite.



Place maintenant à la dégustation comparative de ces 3 cuvées !

BRISTOL CLASSIC RUM - VERSAILLES 1985 11 ans 46%



Il s’agit donc d’un rum de la distillerie Enmore du Guyana du millésime 1985 distillé par l’alambic Versailles.



Il a vieilli 11 ans sous climat continental en single cask avant d’être embouteillé à 46% par l’embouteilleur indépendant anglais Bristol Spirit Ltd.


La robe est dorée.


Le nez est élégant, mais peu intense.


On découvre des notes de toffee et de cappuccino, ainsi que des notes de fruits à coque juste ouvertes (noisettes), de pain grillée, de colle et d’épices (muscade).


En bouche, on découvre une attaque un peu molle à mon goût.

On trouve des notes de moka, de fudge, d’amande effilée et de crème à la vanille avant que n’apparaissent des notes de tabac blond et d’amande amère.

Bonne longueur.

Pas déplaisant, mais pas dans mes goûts :

BRISTOL CLASSIC RUM - VERSAILLES 1985 13 ans 46%



Il s’agit donc d’un rum de la distillerie Enmore du Guyana du millésime 1985 distillé par l’alambic Versailles.



Il a vieilli 13 ans sous climat continental avant d’être embouteillé à 46% par l’embouteilleur indépendant anglais Bristol Spirit Ltd.


La robe est or.


Au nez, on découvre un rum un peu plus chaleureux, porté sur des notes toastées, ainsi que des notes de chocolat noir et de toffee, puis de pâte d’amande et de cannelle, ainsi que des notes boisées plus présente que pour la version 11 ans.

En bouche, on découvre une attaque légèrement plus expressive avec des notes de beurre noisette, d’amandes grillées, de fudge et de café au lait, puis de boîte à cigares et de fèves de cacao avec quelques notes boisées.


Belle longueur.

Un peu plus dans mes goûts grâce un côté plus chaleureux que la version 11 ans, mais toujours pas emballé :


Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.


BRISTOL CLASSIC RUM - VERSAILLES 1985 22 ans 46%



Il s’agit donc d’un rum de la distillerie Enmore du Guyana du millésime 1985 distillé par l’alambic Versailles.



Il a vieilli 22 ans sous climat continental avant d’être embouteillé à 46% par l’embouteilleur indépendant anglais Bristol Spirit Ltd.


La robe est or avec des reflets cuivrés.


Au nez, on découvre un profil plus intense et plus gourmand tout en conservant de l’élégance.

On trouve des notes de caramel au café, de frangipane, de vanille et de grué de cacao, ainsi que des notes de cape de cigare et de belles notes boisées.


En bouche, on découvre une attaque plus expressive.

On trouve des notes de brioche toastée, de chocolat au café, de galette des rois, de fruits à coque torréfiés (noisettes) et de cave à cigare, puis d’amandes amères associées à des notes boisées plus présentes, mais bien fondues avec le reste des arômes.

Très bonne longueur.

Une version bien plus intense et complexe qui me plait davantage :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.




91 vues0 commentaire