• Olivier Scars

DOMAINE DE COURCELLES 1972 31 ans 42% VELIER / DOMAINE DE COURCELLES 1972 31 ans 54% VELIER



Parmi les embouteillages les moins connues de l’embouteilleur italien VELIER figure les rhums guadeloupéens DOMAINE DE COURCELLES 1972 en version réduite à 42% et en version Full Proof en black bottle à 54%.



J’avais déjà évoqué ces embouteillages dans cet article concernant le DOMAINE DE COURCELLES 1948.


Le Domaine de Courcelles a été fondé en 1932 dans la sucrerie du même nom mais bien plus ancienne.


Elle ferma ensuite ses portes en 1964 suite à la retraite de son propriétaire.


Chais et alambic furent déplacés à Saint-Marthe avant de cesser définitivement toute activité en 1972.


Il s’agit donc pour ces 2 cuvées de la dernière distillation réalisée par cette distillerie.



Ces fûts ont longtemps été oublié dans les chais de Claude Marsolle à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe avant d’être rachetés par Jean-Cedric Brot (actuel propriétaire de la distillerie Père Labat) en 1998 qui les a depuis transférés à Marie-Galante.


J'ai d'ailleurs pu découvrir la nouvelle carafe et étiquette de la nouvelle mise en bouteille (12/08/2021) de ce millésime lors de ma visite chez Père Labat où j'ai été reçu par Jean-Cédric Brot.





J’ai pu acheter une bouteille de la version à 54% chez Inventorum, la cave éphémère parisienne de LMDW et Velier depuis fermée.


Je n’avais alors aucune idée de ce qu’allait donner ce rhum, mais j’étais tellement intrigué par ce dernier que je l’achetai sans trop me poser de question.



J’ai reçu un sample de la version réduite à 42% par une connaissance qui souhaitait me la faire découvrir.


DOMAINE DE COURCELLES 31 ans 42% VELIER


CREDIT PHOTO : RUM AUCTIONEER


Il s’agit d’un rhum de sucrerie (à base de mélasse) issu de la distillerie guadeloupéenne Domaine de Courcelles, distillé en Janvier 1972, élevé en fût de 220 litres jusqu’en Novembre 2003, puis embouteillé à 42%.


Il s’agit donc d’un rhum de 31 ans d’âge.


La robe est vieil or avec des reflets cuivrés.

Au nez, on découvre des notes de caramel au café et de moka, de fruits mûrs (banane), puis des notes plus acidulées portées sur l’orange et enfin de sous-bois et de fève de cacao.

En bouche, l’attaque est agréable avec des notes de toffee, de cappuccino, puis rapidement de tabac blond, d’orange confite et de banane trop mûre, avant que n’apparaisse une certaine amertume portée sur le réglisse, le cacao et le bois humide.



Bonne longueur.

Un rhum complexe, mais dont le profil ne me séduit pas vraiment :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.


DOMAINE DE COURCELLES 31 ans 54% VELIER



Il s’agit d’un rhum de sucrerie (à base de mélasse) issu de la distillerie guadeloupéenne Domaine de Courcelles, distillé en Janvier 1972, élevé en fût de 220 litres jusqu’en Novembre 2003, puis transféré en foudre de chêne jusqu’à son embouteillage à 54% en Avril 2005.



Il s’agit donc d’un rhum de 31 ans d’âge de vieillissement en fût, puis pendant 1 an et demi en foudre de chêne.


La robe est cuivrée.


Au nez, on découvre des notes de café, mais également de vernis, puis de caramel brûlé, de boite à cigare, de frangipane, de fleur d’oranger et d’huile d’amande douce.


En bouche, l’attaque et la puissance sont maîtrisées.

On découvre des notes de banane Haribo (bonbon), de crêpe Suzette, de toffee, puis des notes empyreumatiques et de bois humide avant que n’apparaissent une amertume portée sur des notes de grain de café et d’amande amère.


Belle longueur.

Un profil très atypique et intéressant, mais qui ne me séduit pas non plus :



Vous aussi laissez vos impressions et rédigez votre propre note de dégustation sur l'application RUMX ici.




396 vues0 commentaire