• Olivier Scars

VISITE DE BRASSERIE ARTISANALE : BAS-CANADA



Je suis parti pour la troisième fois à Montréal en Juin 2019 afin d’aller voir mon ami Guillaume, un des patrons du brewpub Brewskey sur lequel j’écrirai un article en détail lorsque j’y retournerai.


Cela faisait un an que je découvrais avec passion la bière artisanale et il était temps pour moi de découvrir ce que font nos amis québécois, qui plus est, guidé par un ami, à la fois professionnel du secteur et grand amateur de cette délicieuse boisson maltée.


Commençant à suivre à distance les brasseries avec une cote de popularité ascendante, j’avais remarqué que Guillaume suivait la BRASSERIE DU BAS-CANADA sur Facebook.


Mon style de bières préférés étant les bières outrageusement houblonnées, je pus découvrir avec envie les quelques références mises en canette à l’époque et notamment la LOS TABERNACOS dont le nom tout comme la recette me donnait extrêmement envie de la déguster.


Il s’agit d’une Milkshake IPA (IPA avec ajout de lactose) et ajout de fruit.

Initialement à la Mangue, elle a été décliné en plusieurs versions dont notamment Ananas / Noix de Coco, Mandarine / Mangue / Vanille et même en version DIPA Mangue.




Lors de ma soirée d’arrivée à Montréal, je fus invité chez Guillaume afin de passer la soirée avec lui, sa femme, leur petit bonhomme et un ami commun d’enfance.


Souhaitant me faire plaisir, Guillaume avait récupéré et mis de côté toute une série de bières de chez Bas-Canada bien difficiles à trouver sur Montreal sans avoir de connexion.


La série des empereurs presqu’au complet, quelques Hypa, la Cosmos (Sour IPA) et leur fameuse TIPA « GatineauIsTrending».







Les Sour IPA correspondent à des IPA acides.

Cette Cosmos a été brassé avec des framboises, de la vanille et du lactose.


Citons également dans ce style leurs bières Entropie et Matière.






Les TIPA correspondent à des IPA autour de 10%, plus riches en malt et en houblons.


Outre GatineauIsTrending, on peut évoquer Vertige et La Plonge.


CREDIT PHOTO : ALAIN QUEVILLON


Quelques jours après cette superbe soirée de retrouvailles, je pris le car jusqu’à Ottawa, puis jusqu’à Gatineau afin de me rendre à la brasserie situé non loin de l’arrêt du car.



Quel plaisir de découvrir ce taproom chaleureux, aussi bien décoré qu’agencé dans lequel une clientèle fidèle comme de passage était attablée pour profiter d’une (ou plusieurs) bonne bière.







Il y avait tellement de bières que je souhaitais découvrir et déguster que cette taplist me donna le tournis !


Pas le choix, il me fallait toutes les goûter.








Cela me permet de vous parler dès à présent de la gamme.

Bas-Canada, comme bon nombre de brasseries que j’affectionne, travaille à l’envie et à l’humeur, ce qui fait qu’il n’y a pas véritablement de références brassées « en continu ».


Il y a bien entendu des bières devenues cultes chez le consommateur et qui reviennent un peu plus fréquemment que d’autres, mais il n’y a pas de règles établies quant à la fréquence de production à ma connaissance.


En revanche, il existe quelques séries et styles que l’on peut individualiser.




La série des « Empereurs romains » correspond à des DIPA (double IPA) dont les recettes varient selon les houblons utilisés : Néron, Tiberius, Caligula, Constantin et désormais Hadrien que je n’ai pas encore pu déguster.


Il y a également la série « Hypa » de 1 à 11 qui correspond à des IPA dont les recettes varient également selon les combinaisons de houblons utilisés.




Dans un tout autre style, on peut évoquer les Milk Stout (bière noire torréfiée avec ajout de lactose) intégrant les bières Toxicité, Enchantement, Cacao & Vanille et Aucun ingrédient n’a été maltraité.


Citons enfin les Imperial Milk Stout (bière noire torréfiée autour de 10%, avec ajout de lactose) comportant La Torre, Nathan, Connexion, Prophète, Tsuyosa, Dièse et La Substance qui existe aussi en version vieillie en fût.



Revenons à la visite de la brasserie.

Alors que l’heure de mon retour en car approchait, je demandai à mes hôtes si il était possible de visiter la brasserie.


Habituellement non accessible au public, ils acceptèrent de me faire faire le tour des installations qui se trouvent sur place.




La structure est à taille humaine, mais semblait déjà beaucoup occuper l’équipe présente.


J’ai depuis entendu qu’un projet d’extension était à l’étude afin d’augmenter les volumes de production.



Un petit chai de vieillissement est également présent dans le taproom et contient notamment des fûts de bourbon.


Parlons maintenant et pour finir de mes coups de cœur.

Pour rappel, je n’ai malheureusement pas encore pu déguster ce que la brasserie a produit ses 10 derniers mois.



LOS TABERNACOS 6,5% : Milkshake IPA (IPA avec ajout de lactose) brassée avec les houblons Citra et Mosaic, ainsi que de la mangue et de la noix de coco grillée.


C’est fruité, onctueux et gourmand sans être écœurant, une belle réussite du genre, d’autant que je n’aime pas tellement les milkshake IPA d’habitude que je trouve trop sucré.







HYPA #5 6,5% : IPA brassée avec les houblons Mosaic et Simcoe.


Une recette somme toute basique, mais extrêmement bien exécutée avec notamment un magnifique équilibre des arômes développés par ces 2 houblons entre les notes de pins, d’agrumes et de fruits exotiques.





BANK HOTEL 7,1% : IPA brassée avec les houblons Sabro et Citra.


Le Sabro est définitivement un des houblons qui a le plus marqué les amateurs de IPA en 2019.

Mêlant arôme de noix de coco et d’ananas, ce houblon offre à la bière des notes de Piña Colada totalement incroyable.

Bien balancé par les notes de citron vert du Citra, on ne tombe pas dans un côté écœurant qui peut être clairement le risque si on utilise le Sabro à outrance.

C’est frais, gourmand et fruité : une très belle réussite.





CONSTANTIN 8% : DIPA brassée avec les houblons Galaxy, Mosaic et Cashmere.


J’ai un faible pour le houblon Galaxy aux arômes notamment de pêche et je dois dire qu’il se marie à merveille avec les deux autres houblons pour donner une belle complexité aromatique notamment portée sur les fruits exotiques et les agrumes.








GatineauIsTrending 10% : TIPA brassée avec les houblons Nelson Sauvin, Galaxy et Citra.


Une recette qui a tout pour plaire et notamment pour me plaire tant j’adore le houblon néo-zélandais Nelson Sauvin et ces notes de Sauvignon blanc.

Pas trop sucrée à mon goût (ce qui arrive sur certaines TIPA d’autres brasseurs), une superbe TIPA !







SUBSTANCE 10% : Imperial Milk Stout brassée avec de la noix de coco, des éclats de cacao d’Equateur et des gousses de vanilles de Madagascar.


Un délice, d’une gourmandise folle, très épaisse, mais finalement pas écœurante notamment si on partage la bouteille.

Les arômes s’enchaînent et se mêlent avec harmonie.


Hâte de découvrir la version Barrel Aged en fût de Heaven Hill (Bourbon) !




En conclusion, je dirais que j’ai vraiment hâte de retourner au Québec afin de déguster les nouveautés et regoûter les références que je connais afin de les comparer avec ce que j’ai pu déguster depuis chez d’autres brasseurs que j’adore, reconnus pour exceller dans le style IPA (Tree House, Trillium, Monkish, Other Half, The Veil...).


Ce qui est certain, c’est qu’à l’époque où j’ai dégusté mes premières bières de chez Bas-Canada, je n’avais jamais goûté de IPA aussi bonnes et réussies !

Hâte de découvrir l’évolution de cette brasserie, ainsi que de mon palais !

- Mabel : http://www.mabelparis.com
- Oh My Spirit : https://www.ohmyspirit.com
- Rum The World : http://www.rumtheworld.com
- Durhum : http://durhum.com
- Rhums de l homme à la poussette : https://lesrhumsdelhommealapoussette.com
- Blog à Roger : http://leblogaroger.eu