• Olivier Scars

VISITE DE LA BRASSERIE ARTISANALE : MESSOREM BRACITORIUM


CREDIT PHOTO : MESSOREM BRACITORIUM


Découvert dès sa création grâce à mon ami Guillaume de la brasserie Brewskey dont je vous parlais dans cet article, j’ai toutefois du attendre de longs mois avant de pouvoir enfin déguster mes premières bières de la brasserie montréalaise MESSOREM BRACITORIUM.




Pandémie oblige, impossible de voyager au Québec et donc d’aller à la rencontre de ses délicieuses bières.

Mais c’était sans compter sur la générosité d’un ami qui m’envoya un colis de bières québécoises dans lequel se trouvait plusieurs bières de cette brasserie !


Je pus ainsi enfin les déguster, notamment la DIPA « CES FERMISSEMENTS » qui me plut beaucoup.









Quelques mois plus tard, on me proposa un échange me permettant d’obtenir l’Imperial Stout « SUPERPOSITION ».




La réouverture récente des frontières entre le Canada et la France me permit de programmer un séjour au Québec.


À peine arrivé sur le sol québécois, je rejoignis Guillaume et sa famille afin de fêter nos retrouvailles !


Il me fit la surprise de me permette de déguster quelques bières de chez Messorem toutes juste commercialisées.



Au menu :


la Pale Ale « HYDRATE DÉSHYDRATE »,


l’IPA « MOURRA BIEN QUI MOURRA LE DERNIER »,


la Sweet Stout « DENIVELLATION »,


et l’Imperial Stout « ELEVATION ».



Un peu plus tard au cours du séjour, Guillaume nous organisa une visite de la brasserie.






Située dans le quartier Saint-Henri à Montréal, nous ne pûmes malheureusement pas profiter de la terrasse sur laquelle se trouve l’entrée principale du Taproom, le mois de Novembre ne s’y prêtant définitivement pas.






CREDIT PHOTO : MESSOREM BRACITORIUM



Le Taproom se trouve dans un bel espace haut de plafond avec un décor assez brut (il s’agit d’une ancienne usine) aux couleurs et dans le style de la brasserie très attachée à l’esthétisme comme en témoigne les étiquettes de leurs bières.


C’est Seb, l’un des patrons, qui nous reçut et commença à nous faire visiter.

CREDIT PHOTO : MESSOREM BRACITORIUM

Seb, Vincent et Marc-André lance la brasserie le 1er Août 2019.



Désormais, c’est une quarantaine de personnes qui travaillent à la brasserie et au Taproom.










L’unité de production comporte environ 27 fermenteurs de capacités différentes.












En ce qui concerne les matières premières, Messorem travaille avec 25 sortes de malts différents leur permettant de jouer sur la palette aromatique et la structure de leurs bières.












Les houblons proviennent notamment de chez Yakima Chief Hops.







Les purées de fruits viennent d’Oregon et les autres ingrédients ajoutés à certaines recettes ont des origines différentes selon le profil recherché.








La brasserie possède quelques 200 fûts de types différents : ex bourbon, ex vin, ex gin…


Cela leur permet de faire vieillir des Imperial Stout, des Saisons, ainsi que des Bières Sauvages.






Messorem possède également quelques foudres de chêne.








À noter que pour la mise en canette et en bouteille, Messorem dispose de leur propre machine.







Les premiers retours positifs que j’ai entendu à propos de cette brasserie concerne leurs IPA réputées très intenses.


CREDIT PHOTO : MESSOREM BRACITORIUM


Quelques temps après, ce fut leurs « PETIT JUS DE MORT » qui firent la popularité de la brasserie.

Ces Smoothies Sour très riches en fruit sont en effet très bien réalisés.



Le vieillissement en fût faisant parti intégrante de la palette de styles de bières proposée par Messorem, les amateurs se précipitent sur ces productions très limitées.



Comme à mon habitude, plutôt que de vous lister toutes les bières existantes dans la gamme (l’application pour smartphone Untappd le fait très bien), je vais plutôt vous parler de mes coups de cœur :








POINT DE NON RETOUR :


DDH DIPA (double houblonnage à froid) à 8,1% brassée avec les houblons Simco, Simco Cryo, Mosaic et Mosaic Cryo.












PETIT JUS DE MORT FRAMBOISE + VANILLE :


Smoothie Sour 8% brassée avec de la framboise et de la vanille.







CREDIT PHOTO : THE HAZY GAME





LA CHORALE DES SILHOUETTES (GOLD) :


assemblage de stout double mash et d’imperial stout vieillies dans différents fûts ex bourbon durant 20 mois, 14 mois et 9 mois.


Embouteillé à 11,9%.


Et voici les bières que j’aimerais beaucoup déguster :








TEMPUS INSERO 2 :


Saison houblonnée à froid et vieillie dans un single cask.

Embouteillé à 5,5%.






CREDIT PHOTO : ALEXANDRE VALIQUETTE







VITIS RIPARIA :


assemblages de bières sauvages vieillies en fût avec macération de raisin Vitis Riparia.

Embouteillée à 6,8%.

CREDIT PHOTO : ALEXANDRE VALIQUETTE



CREDIT PHOTO : MESSOREM BRACITORIUM


Un grand merci à Seb pour son accueil et à Guillaume pour avoir rendu cette visite possible !


Déjà hâte de pouvoir déguster leurs prochaines bières !

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout