• Olivier Scars

CALVADOS CAMUT "QUART DE SIÈCLE" 40% / "DEMI SIÈCLE" 40% / "LE SIÈCLE" 40%

Dernière mise à jour : 21 déc. 2021


CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE


Quand on parle de calvados du Pays d’Auge, cela m’évoque instantanément la merveilleuse distillerie de calvados CAMUT.


Notre intérêt commun pour le rhum avec Emmanuel Camut, l’un des petits-fils de l’illustre Adrien Camut, nous a permis de lier une amitié au fil des visites et des rencontres.

J’ai toujours beaucoup de plaisir à venir sur le domaine dont je vous parlais déjà dans cet article.


CREDIT PHOTO : L'AMI NORDISTE


La maison Camut s’inscrivant plutôt dans la tradition que dans le renouvellement pour ses calvados, je me suis mis à la recherche de cuvées rarissimes créer il y a maintenant bien longtemps : leurs millésimes.

Après discussion avec un blogueur italien, j’ai pris connaissance de l’existence de millésimes embouteillés spécialement pour l’Italie par Moon Import dont je vous parlais dans cet article.

Depuis ma rencontre avec Hiroyuki Takayama dans son merveilleux Bar Calvador à Kyoto, je continue de suivre ses acquisitions sur son profil Instagram afin de connaître la liste des millésimes existants chez Camut.


CREDIT PHOTO : L'AMI NORDISTE


En me renseignant auprès de mes amis adeptes des ventes aux enchères, on me confirma que ces bouteilles étaient devenues rares et extrêmement chères.


C’était sans compter sur les trouvailles incroyables de mon ami nordiste qui m’avait déjà dégoté à un très bon prix la bouteille de calvados Roger Groult 1867 et 1941 dont je vous parlais dans cet article.




Alors que je revenais d’un séjour en Belgique, mon téléphone sonna et mon ami m’appris une excellente nouvelle : il venait d’acquérir un lot de plusieurs millésimes de calvados Camut dont certains étaient en doublon.


Ne souhaitant pas tout conserver, il me proposa de lui racheter à prix coûtant les doublons qu’il possédait.

Et quel prix coûtant ! On était environ au tiers de leur prix de revente.




CREDIT PHOTO : L'AMI NORDISTE


Deux mois plus tard, j’eus l’immense plaisir de récupérer les millésimes de calvados Camut 1898, 1928, 1929 et 1949.








Quelques mois plus tard, j’ouvris le millésime 1949 au courant d’un rare week-end entre amis sans femme ni enfants.







CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE

Alors que je pensais achevée ma quête de cuvées rarissimes de chez Camut, je découvris qu’Emmanuel Dron (Auld Alliance / Singapour) avait embouteillé avec Matthieu Delaunay (Colheitas) 12 magnums d’une cuvée baptisé « Le Siècle » de 100 ans d’âge pour fêter leur dixième anniversaire à Singapour.





J’avais déjà échangé à propos des calvados Camut avec Emmanuel Dron, je savais donc qu’il possédait de très vieux millésimes et qu’il adorait les calvados de cette distillerie.


En creusant, j’appris que cette cuvée « Le Siècle » s'inscrivait dans une trilogie regroupant deux autres cuvées baptisées « Quart De Siècle » de 25 ans d’âge et « Demi Siècle » de 50 ans d’âge.


CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE







Alors que j’interrogeais Emmanuel Dron à propos de ces cuvées, il m’apprît qu’elles n’avaient été embouteillé qu’en magnum afin d’être vendus aux professionnels de la restauration dans le but d’être ouvertes et servies au verre à leurs clients.







CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE



Alors que je pensais ne jamais pouvoir les déguster, Emmanuel m’envoya un magnifique coffret contenant des samples de ces trois cuvées, un sample du calvados Camut 1933 qui fut sélectionné par la Tour d’Argent à Paris, des samples de cognac Grosperrin de 1922 et de rhum Caroni 1997 tous deux sélectionnés par Auld Alliance, ainsi qu’un sample du fameux rhum Hampden 35 ans sélectionné par Auld Alliance et Corman Collins dont je vous parlais dans cet article.







L’envoi d’alcool étant toujours aussi compliqué entre Singapour et la France, j’eus la mauvaise surprise de découvrir que le colis avait été renvoyé à son destinataire…


Le deuxième envoi eut davantage de succès et je reçus quelques semaines plus tard mon précieux coffret.







Je découvris à l’intérieur une jolie photo prise dans le bar Auld Alliance regroupant les 6 bouteilles qui correspondaient aux samples.

CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE


Plusieurs mois après et alors que le premier colis n’était bizarrement jamais revenu à son expéditeur, je croisai devant chez moi un camion DHL et son livreur tentant de me remettre un colis alors que je n’étais pas encore rentré.



N’attendant aucun colis de la part de DHL à ce moment là, je fus aussi surpris que heureux de pouvoir le lui récupérer en mains propres d’autant plus qu’on ce dernier me dit qu’il n’avait aucun moyen de me contacter ni de me déposer ce colis si j’avais été absent.


Intrigué par ce colis, je l’ouvris aussitôt rentré chez moi et je découvris qu’il s’agissait du fameux premier coffret, quelque peu éventré certes, mais non ouvert et entier.


Très surpris, je contactai alors Emmanuel Dron pour l’avertir du dénouement de cette histoire de colis perdu.

Avec son accord, j’offrirais ce coffret en cadeau de Noël à mon ami Jean-Paul, grand amateur de calvados, de rhum Caroni et de cognac Grosperrin.

Je ne doute pas qu’il saura également apprécier ce magnifique rhum Hampden.



À noter que de nombreux samples d’exception sont en vente sur l’application d’Auld Alliance (whisky, rhum, cognac, calvados…).


Si je ne peux pas aller prochainement à Singapour, il est certain que je passerais commande !


CAMUT "QUART DE SIÈCLE" 40%


CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE






Il s’agit d’un calvados d’assemblage AOC Pays d’Auge de la distillerie Camut et dont l’âge médian est de 25 ans.


Il a été embouteillée à 40% en 70 magnums exclusivement pour le 10ème anniversaire de Auld Alliance et Colheitas à Singapour.




La robe est de couleur cuivre tirant vers l’acajou.


Au nez, c’est gourmand sur des notes pâtissières et d’épices chaudes (vanille, cannelle) évoquant la pomme au four.

Apparaissent ensuite des notes de fruits à coque (noisettes), de fruits secs (abricot), puis une note légèrement acidulée portée sur les fruits rouges (groseille).


En bouche, l’attaque est soyeuse sans être molle, gourmande là encore sur des notes de pomme au four (pomme légèrement caramélisée), de cannelle et de vanille.


Apparaissent ensuite des notes de noisettes torréfiées, de tabac blond et de belles notes boisées bien fondues qui équilibrent la gourmandise sans apporter réellement d’amertume.


Belle longueur.

Un superbe calvados très représentatif du savoir-faire Camut : ⭐️⭐️⭐️⭐️


CAMUT "DEMI SIÈCLE" 40%


CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE






Il s’agit d’un calvados d’assemblage AOC Pays d’Auge de la distillerie Camut et dont l’âge médian est de 50 ans.

Il a été embouteillée à 40% en 50 magnums exclusivement pour le 10ème anniversaire de Auld Alliance et Colheitas à Singapour.


La robe est acajou.

Au nez, on découvre des notes de bois noble, de tabac brun, de cuir, puis de la gourmandise avec des notes de pomme confite et de caramel au citron.

Viennent ensuite des notes de fruits secs (date) et de fruits à coque (noix).


En bouche, on découvre également une belle attaque.

On trouve des notes logiquement plus boisées que sur le précédent, quelques notes de vernis, puis des notes de tabac, d’épices (muscade), ainsi que des notes évoquant la peau de la pomme et le cuir tanné.


On termine sur une note un peu plus amère sur l’amande et la fève de cacao associée à des notes de caramel brûlé.


Belle longueur.

Un profil un peu moins gourmand, mais plus complexe et charpenté : ⭐️⭐️⭐️


CAMUT "LE SIÈCLE" 40%


CREDIT PHOTO : AULD ALLIANCE





Il s’agit d’un calvados d’assemblage AOC Pays d’Auge de la distillerie Camut et dont l’âge médian est de 100 ans.


Il a été embouteillée à 40% en 12 magnums exclusivement pour le 10ème anniversaire de Auld Alliance et Colheitas à Singapour.


La robe est acajou avec des reflets rubis.

Au nez, c’est envoûtant sur des notes de pomme d’amour (pomme caramélisée) associées à des notes de bois noble, mais moins présentes que pour le précédent.

Apparaissent ensuite un magnifique rancio, ainsi que des notes cuir et de boîte à cigare.

Viennent enfin des notes de rose et quelques notes plus acidulées portées sur les fruits noires (cassis).


L’attaque est toujours aussi soyeuse, mais plus douce.



On découvre des notes gourmandes portées sur le sirop de pomme et le caramel, mais bien contre-balancées par les notes acidulées du cassis. Ce bel équilibre m’évoque de vieux cidres de glace barriqués.

On trouve de très belles notes boisées bien fondues sans amertume, quelques notes de sous bois, de vieux grimoire et de bois humide.

Viennent enfin des notes de noix, d’amandes torréfiées, de cape de cigare et de confiture de date.


Très belle longueur.

Un magnifique profil, gourmand et complexe : ⭐️⭐️⭐️⭐️




232 vues0 commentaire